Hébergement à Cotonou dans le cadre du pèlerinage à la Mecque:Le gouvernement prévoit la construction d’un site

0
376

Le gouvernement Patrice Talon résout un défi historique pour la communauté musulmane. Il annonce la construction d’un bâtiment pour héberger les pèlerins musulmans avant leur départ pour la Mecque.

Le gouvernement a autorisé la contractualisation pour la réalisation des travaux d’urgence d’aménagement du site d’accueil à Cotonou des pèlerins dans le cadre du Hadj. Avec la communauté musulmane, le Gouvernement a identifié un espace situé à Akpakpa qui fera office de place Idi. C’est l’entreprise Delco qui a été identifiée pour réaliser les travaux prévus pour s’achever en juin. Lesdits travaux consisteront notamment à assainir et laver la cour, à construire un bâtiment pour l’hébergement des pèlerins, à construire d’un local administratif, de blocs de toilettes et de douches, à réaliser une allée de circulation des véhicules et de zones d’accueil et de repos. Selon le Conseil, toutes les dispositions doivent être prises pour que les pèlerins soient hébergés dans de bonnes conditions avant leur départ pour la Mecque en août. Ce que les gouvernements successifs n’ont pas pu réaliser, le régime actuel s’attèle avec méthode à le faire. Depuis plusieurs années, les pèlerins venus de toutes les contrées du Bénin souffrent le martyre avant leur départ pour la Mecque. Aucune disposition n’est prise pour leur hébergement et leurs besoins essentiels. Beaucoup dorment à la belle étoile. Ceux qui arrivent à rester auprès de parents ou amis subissent ces instants d’inconfort avant de se rendre à ce lieu saint. Le Gouvernement a décidé de siffler la fin de ce supplice en accordant aux pèlerins un toit et un cadre adéquat. A travers ce geste, le Président de la République,  Patrice Talon, sauve les pèlerins de ces multiples désagréments qu’ils subissent. La communauté musulmane ne peut qu’êtrereconnaissante après cet acte du Gouvernement qui résout un problème majeur. Le Président Talon restaure  la dignité des frères musulmans, candidats au Hadj. Cette initiative est une traduction dans les faits des dispositions de la Constitution qui établissent une égalité des citoyens, mais surtout la liberté de religion et de culte. De ce fait, le gouvernement Talon donne la possibilité aux concitoyens de vivre leur foi dans de bonnes conditions. Par cet acte, le Président Talon donne aux pèlerins ce sentiment d’appartenance à un pays pour lequel ils existent et comptent.

 

AT

 Compte rendu du Conseil des ministres

Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 6 février 2019 sous la présidence de Patrice Talon, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement.

Les décisions ci-après ont été prises.

I- Communications.

I-1. Adoption du Plan d’actions national sur la gestion durable des terres 2018-2027.

 

Le défaut de planification de la gestion des terres et des ressources agroforestières a induit, au fil des ans, leur dégradation avancée. Ainsi, en l’espace de 35 ans, notre pays a perdu environ 48% de sa forêt dense. Celle-ci ne couvre désormais que 0,29% du territoire. Une telle situation est de nature à provoquer de plus graves dégradations physiques et une vulnérabilité accrue des écosystèmes face au changement climatique si rien n’est fait.

Prenant la mesure de l’enjeu sur l’environnement et en vue d’y remédier durablement, le Gouvernement a initié en février 2018, un atelier qui a regroupé des acteurs spécialisés d’origines socioprofessionnelles diverses.

Il a permis de mettre en place un Plan d’actions national sur la Gestion durable des terres, sur une période de trente ans.

La mise en œuvre dudit Plan permettra entre autres, une appropriation et une intégration effectives de cette problématique dans les investissements couvrant plusieurs domaines.

 

I-2. Adhésion du Bénin au Programme régional de facilitation de l’approvisionnement en produits pétroliers dans l’espace Cedeao.

 

De par sa position géographique et les conditions de sécurité qu’il offre, notre pays peut devenir un hub régional sur le plan de l’approvisionnement et de la distribution de produits pétroliers. Il doit, pour ce faire, réaliser des investissements, notamment dans le cadre d’un partenariat public-privé, aux fins d’agrandir ses capacités de stockage actuelles, tout en développant des moyens de transport principalement pour desservir les pays de l’hinterland.

Une telle démarche sera en adéquation avec le Programme régional qui invite chaque Etat à, entre autres:

– affiner sa politique nationale d’approvisionnement en produits pétroliers, associée à une stratégie de mise en œuvre ;

– veiller à la sécurité et à la réduction des coûts de transport.

C’est pourquoi le Conseil des ministres, en marquant son accord pour l’adhésion de notre pays au Programme régional de facilitation de l’approvisionnement en produits pétroliers dans l’espace Cedeao, a instruit le ministre de l’Eau et des mines, de faire conduire une étude sur le développement de la capacité de stockage et les moyens de transport massif des produits pétroliers tout le long des frontières concernées.

I-3. Autorisation de contractualisation pour la réalisation des travaux d’urgence d’aménagement du site d’accueil, à Cotonou, des pèlerins dans le cadre du Hadj.

 

L’absence d’un espace adéquat d’accueil des pèlerins venant de l’intérieur du pays, en partance pour le Hadj, fait que les conditions de séjour et d’hébergement à Cotonou en attendant leur départ, sont difficiles.

En vue de mettre fin à une telle situation, le gouvernement, en relation avec la communauté musulmane, a identifié un espace au quartier Akpakpa pour y réaliser des aménagements et ériger quelques bâtiments.

Les travaux consisteront notamment en l’assainissement et au pavage de la cour, en la construction de bâtiments à usage d’hébergement des pèlerins, de local administratif, ainsi que de blocs de toilettes et de douches; en la réalisation d’une allée de circulation des véhicules, puis de zones d’accueil et de repos.

Le début du Hadj 2019 étant prévu pour le mois d’août, le gouvernement entend rendre le site disponible pour le mois de juin 2019.

 

Fait à Cotonou, le 6 février 2019.

Le Secrétaire général du gouvernement,

 

Edouard Ouin-Ouro

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here