Héroïne du naufrage de Woria:Sakinatou Harouna, un modèle à suivre

0
1013

Sakinatou Harouna ! Une brave jeune dame qui sort désormais de l’anonymat pour se révéler au grand jour, non seulement au peuple béninois mais également au reste du monde. L’acte qui fait d’elle depuis quelques jours une héroïne restera à jamais gravé dans la mémoire de ses contemporains mais aussi dans les annales de l’histoire du Bénin.

Elle fait le tour des réseaux sociaux et d’autres plateformes depuis le 3 août 2020. Sakinatou Harouna, la vingtaine, femme au foyer, a sauvé, lundi 3 août 2020 après avoir passé plus d’une heure dans le fleuve Okpara, 5 naufragés sur 11 à la suite du chavirement d’une barque. Son acte de bravoure, relayé sur les réseaux sociaux, a ému la toile puisqu’elle a fait preuve d’audace en sauvant des vies humaines, mettant ainsi en péril la sienne. Selon son témoignage, alors qu’elle aidait sa mère dans les travaux domestiques, elle a entendu les cris de détresse des victimes de Woria, un village administratif de l’arrondissement de Tchatchou, Commune de Tchaourou. Sans hésiter ni attendre personne, elle s’est jetée dans le fleuve en réalisant son exploit. Quoi de plus beau et de normal que de saluer cet acte altruiste qui se fait de plus en plus rare dans la société qui perd de jour en jour son humanisme ? Deux semaines après sa bravoure, voici l’héroïne de Woria qui est reçue au Palais de La Marina avec une vive émotion et honneur par le chef de l’Etat Patrice Talon. Dans la foulée, cette fille de pêcheur est élevée au rang de Chevalier de l’Ordre national du Bénin. Avant sa visite à la présidence de la République, elle a été reçue par la ministre des Affaires sociales, Véronique Tognifodé. Le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé, l’a gratifié d’un tableau d’honneur et d’une enveloppe symbolique de 100 000 FCfa. Bravo à Sakinatou pour son geste humaniste ; elle qui montre aux Béninois ce que s’est que l’amour du prochain. Grâce à sa témérité, le village de Woria est désormais sous les feux de la rampe. Au-delà de Woria, elle devrait servir désormais d’exemple et de modèle à des milliers de jeunes béninois en quête de vertu. Bravo également au gouvernement béninois qui a démontré une fois encore que le pays a besoin de célébrer ses fils exemplaires de leur vivant puisque ses actes de distinction dont la finalité permettra de gonfler à bloc le moral aux enfants du Bénin qui ont besoin d’apprendre ce que s’est que l’amour pour la patrie et le service rendu pour la Nation.

 

Pourquoi célébrer Sakinatou Harouna ?

 

Au lendemain de son acte héroïque, la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a annoncé que le gouvernement rendra un hommage particulier à Sakinatou Harouna à l’occasion de la Journée internationale de la femme le 8 mars 2021. Une très belle initiative puisqu’après les hommages du moment, l’héroïne de Woria devra être encore célébrée les jours à venir. Combien de fois les Béninois n’assistent-ils pas à l’indifférence des-leur chaque fois qu’un concitoyen se retrouve en difficulté ? Il arrive très souvent de voir des compatriotes prendre des photos des personnes accidentées qui sont ensuite divulguées sur la toile alors que celles-ci ont besoin d’être secourue. Qu’il vous souvienne que le dimanche 30 juin 2013, un minibus en partance pour Cotonou s’est retrouvé dans la lagune de Porto-Novo. Informé de la situation, l’ancien maire de Porto-Novo, Moukaram Océni s’est empressé de se déplacer sur le pont. Du coup, il a sollicité l’assistance des pêcheurs. Mais, ces derniers ont exigé le paiement de la bagatelle de trois millions de francs Cfa en espèces avant toute intervention. Ces pêcheurs ont ainsi refusé de porter assistance à leurs concitoyens en danger. Les occupants du minibus, la vingtaine, sont passé de vie à trépas parce que n’ayant pas pu être sauvés. Seul le véhicule a été sorti quatre heures environs après le drame. Et donc, pour ces différentes raisons, Sakinatou Harouna doit être davantage célébrée puisqu’elle a montré la voie à suivre. Et d’ailleurs, conscient que le Bénin a besoin de ses fils puisqu’il est dit qu’ « il n’y a de richesse que d’homme », le chef de l’Etat, Patrice Talon à travers un post sur sa page Facebook, jeudi 20 août 2020, a exhorté ses compatriotes à plus de compassion dans leur quotidien. « Sakinatou Harouna  représente désormais aux yeux des fils et filles du Bénin, un modèle de bravoure et d’altruisme. J’encourage chaque Béninois et chaque Béninoise, où qu’il soit, à ne ménager aucun effort pour spontanément sauver des vies quelles qu’elles soient, en cas de situation périlleuse », a précisé le numéro 1 des Béninois. Ce n’est donc que par cette solidarité agissante que le Bénin pourra sortir des sentiers battus.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here