Incivisme à Cotonou:Des pollueurs condamnés

0
2703

L’exercice paraît plus sensibilisateur. Le procès des 24 prévenus interpellés par la Police dans le cadre de la lutte contre les dépôts sauvages d’ordures ont été soit relaxés, soit condamnés à six mois assortis de sursis et 50.000 d’amende. Un seul prévenu a été condamné à 15 jours d’emprisonnement ferme. C’est en somme le verdict rendu par le juge Robert Kodjoh qui, dans le fond, porte une forte dose de sensibilisation. Au cours de sa réquisition, le Ministère public a déjà planté le décor en insistant sur le caractère purement éducatif de la démarche du parquet.

Il s’agit, renchéri-t-il, de décourager ces pratiques qui ternissent l’image de la ville. Au cours de leurs différentes auditions, les prévenus sont, pour la plupart, passés aux aveux. Des aveux suivis d’acte de contrition chanté à l’unisson par ces citoyens qui ont promis de faire le deuil de ces mauvaises pratiques.

HA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here