Installé dans ses nouvelles fonctions:Alain Hinkatin expose sa mission

0
529

Après sa nommination en tant qu’administrateur provisoire de la Chambre de commerce et industrie du Bénin (Ccib), Alain Hinkatin a levé le voile sur les missions qui lui ont été assignées. La cérémonie de passation de charges a eu lieu le vendredi 25 janvier 2019 au siège de l’Institution.

Nommé en Conseil des ministres le mercredi 23 janvier 2019, Alain Hinkatin a pris officiellement les rênes de la Chambre de commerce et industrie du Bénin (Ccib). A cette occasion, il a décliné deux importantes missions de son mandat. Il s’agit, d’une part, de la conduite des réformes statutaires conformément aux orientations du gouvernement. Ces réformes ont pour vocation d’améliorer le processus électoral afin d’éviter des crises qui caractérisent la désignation des dirigeants de l’institution consulaire. Cette mission vise également à ajuster au niveau des meilleurs standards les règles de fonctionnement des organes de la Chambre. D’autre part, il est question d’organiser les élections consulaires. Selon l’Administrateur provisoire, la réussite de ces missions permettra au gouvernement de mettre en œuvre sa promotion  du secteur privé.

Il a remercié le Chef de l’Etat et son gouvernement pour la confiance placée en sa modeste personne. A son tour, le président sortant, Jean-Baptiste Satchivi, a fait le bilan de son mandat avant de rassurer l’Administrateur de sa disponibilité. Pour sa part, Pascal Iréné Koupaki, Secrétaire général de la présidence, a dans un premier temps, félicité le nouvel homme fort de la Ccib. Ensuite, il a indiqué que la vision de l’Institution consulaire doit être compatible avec le Pag. A ses dires, le Chef de l’Etat a une volonté ferme de voir la Ccib à la hauteur de l’enjeu économique. Pour respecter l’adage qui dit « un homme, une mission, les moyens », le Secrétaire général de la présidence a rassuré les nouveaux membres de la Ccib, de l’accompagnement du gouvernement afin de faire de la Chambre un outil de développement économique. Pour finir, il a fait comprendre au nouvel administrateur que le temps lui est compté.

 

 D K G (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here