Interdiction d’importation et de commercialisation des tôles non laquées:Les opérateurs invités au respect de la décision après un an de moratoire

0
410

L’embellissement des villes béninoises et la longue durée de vie des tôles laquées sont deux raisons majeures qui fondent la décision interdisant l’importation et la commercialisation des tôles ondulées, galvanisées et non laquées au Bénin. Mais, force est de constater qu’après un an de moratoire donné par le gouvernement aux opérateurs économiques pour écouler leurs stocks, ces tôles sont encore sur le marché. Joint par la radio Océan Fm, hier mardi 5 janvier 2021, le Directeur général du commerce, Bernard Favi a invité les opérateurs économiques au respect de la décision du Conseil des ministres du 22 mai 2019. « Je demande aux opérateurs économiques qui, discrètement continuent de vendre ces stocks de tôles de bien vouloir arrêter avant que les sanctions ne commencent par tomber. C’est bon que vous vous disciplinez avant que les services de l’Etat ne viennent vous discipliner. Je vous invite à respecter les dispositions », a-t-il exhorté. De ses explications, il ressort qu’après un an de moratoire, il a été constaté qu’il y a encore sur le marché des tôles galvanisées dont l’importation et la commercialisation ont été interdites il y a un an. A l’en croire, le gouvernement avec les contrôleurs du commerce et le ministère du Cadre de vie vont initier des contrôles inopinés les jours à venir pour faire le point et prendre des décisions qu’il faut. Toutefois, a-t-il ajouté, il reviendra au gouvernement de pouvoir décider s’il faut commencer par sanctionner pour faire comprendre aux opérateurs économiques qu’ils doivent arrêter de vendre ces tôles ondulées galvanisées sur l’étendue du territoire national.

 

Benjamin N. Douté

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here