Home POLITIQUE Investi président de l’Assemblée nationale 8ème législature Vlavonou s’engage à réconcilier le...

Investi président de l’Assemblée nationale 8ème législature Vlavonou s’engage à réconcilier le Parlement avec le peuple

0
1598

La prise officielle de fonction du président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou et des membres du bureau a été effective hier jeudi 27 juin 2019. La cérémonie sobre a eu lieu sur l’esplanade extérieure du Palais des gouverneurs à Porto-Novo, en présence de nombreuses personnalités locales et extérieures.

Accédé au Perchoir du parlement béninois le 18 mai 2019, Louis Vlavonou a pris officiellement fonction, hier jeudi 27 juin 2019 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo. Connu pour sa foi religieuse, il a d’abord  placé son mandat sous le signe de « l’amour, la crainte de Dieu, l’unité et la réconciliation », avec les acteurs politiques. Le tout premier défi qu’il  s’est ensuite  donné, c’est de relever l’image du Parlement et des parlementaires béninois au cours de sa mandature. « Le respect de l’éthique dans tous nos comportements fera, sans doute, tâche d’huile dans l’ensemble de la classe politique et même au-delà. C’est l’une des exigences pour le succès de la réforme du système partisan. La révision de notre Règlement intérieur pourra y contribuer. Engagée depuis plusieurs années, elle peine à aboutir à cause des blocages intéressés. Il nous faut vaincre toutes les résistances, afin d’ouvrir de nouveaux champs d’action à notre Parlement », a ajouté  Louis Vlavonou. Aussi, envisage-t-il de renouer le dialogue avec les acteurs politiques et le peuple béninois.

Renouer le dialogue entre les acteurs politiques

Par ailleurs, la 2ème personnalité de l’Etat compte s’acquitter des tâches que la Constitution confère à son institution : légiférer et contrôler l’action gouvernementale. Mais aussi élargir le champ d’action du Parlement  et innover pendant les quatre prochaines années. « Par-delà les appréciations partisanes qui grossissent ou minimisent tel ou tel aspect de la réalité nationale, il reste que les conditions de déroulement du scrutin législatif imposent des comportements nouveaux et appellent de notre part une recherche constante des conditions de restauration de la confiance », a ajouté le président Vlavonou. Avant de rassurer que « la huitième législature se doit d’examiner le plus tôt possible les initiatives à prendre pour renouer le dialogue entre les acteurs politiques et ce, dans un climat de sérénité retrouvée. Il s’est par ailleurs dit  déterminé à y consacrer tout le temps qu’il faudra, car en la matière, aucun sacrifice ne sera de trop ». Accordant une place de choix à la promotion de la gent  féminine, le président de l’Assemblée nationale a promis faire de la forte représentativité des femmes au Parlement  son cheval de bataille. De fortes délégations de parlementaires étrangers étaient au rendez-vous pour témoigner leur soutien aux députés de la huitième législature et à  Louis Vlavonou. On peut noter la présence, entre-autres, du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire,  Amadou Soumahoro, du vice-président du Parlement du Burkina Faso, Bénéwendé Stanislas Sankara, de Issa Moumouni qui a conduit la délégation du Niger, du vice-président du Parlement ghanéen, Alban Soumana Kiphot, ainsi que du représentant du Réseau des parlementaires africains pour la lutte contre la corruption (Anac)Isaac Fifonsi. Les membres du gouvernement, les anciens présidents de l’Assemblée nationale, les membres du corps diplomatique accrédité au Bénin, les présidents d’institutions de la République, ainsi que les sages et notables de la ville de Porto-Novo avec à leur tête Karim Urbain da Silva étaient aussi de la partie. Tour à tour, les représentants de chaque institution parlementaire étrangère ont magnifié la vitalité de la démocratie béninoise, vitrine d’une démocratie avant-gardiste en Afrique,  avant d’exhorter le peuple béninois à soutenir et accompagner les actions de la huitième législature.

Martial Agoli-Agbo (Corresp Ouémé-Plateau)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here