Jif 2019:Les femmes de la Scb au Chu-Mel et à l’orphelinat Claudio Mingneco

0
3218

Le personnel de la Société des ciments du Bénin (Scb) n’est pas resté en marge de la célébration de la Journée internationale de la femme édition 2019, le 8 mars dernier. Les femmes de  la Société des ciments du Bénin (Scb) ont manifesté  générosité envers des couches vulnérables ce 8 mars 2019.

Le des femmes de la Scb a démarré  périple a débuté par  l’orphelinat Claudio Mingneco de Zinvié dirigé par le père Roger Medji. Elles sont allées communier avec les 247 enfants et la trentaine d’employés du centre. Elles ont été accueillies en ferveur par les enfants et le personnel qui ont témoigné leur joie de les recevoir pour la deuxième fois dans leur centre. La délégation du personnel  féminin de l’entreprise,  conduite par  la Directrice commerciale, logistique et informatique de la Scb, Stéphanie Antar, a offert d’importants lots de vivres  pour les soutenir.  « Le 8 mars est une journée particulière pour la Scb. Nous la fêtons depuis de nombreuses années avec beaucoup de joie et partageons aussi ce que nous avons. J’ai été  émerveillée à cet orphelinat par. des enfants talentueux, qui ont tout l’avenir devant eux » a déclaré la directrice, avant d’exhorter d’autres personnes de bonne volonté à leur emboîter le pas. Au nom des enfants et du personnel, le Père Roger Medji a témoigné sa reconnaissance à l’endroit des braves femmes de la SCB.  « Je ne peux que les remercier. C’est leurs cœurs de femmes qui ont parlé. » à déclaré le père Roger Medji avant de leur accorder sa bénédiction. Aussi, les femmes de la Scb sont-elles allées visiter la garderie de l’orphelinat qui a accueilli et soigne 17 enfants, orphelins ou abandonnés, âgés d’un mois à deux ans.  La 2ème  étape du périple  a été le Centre hospitalier et universitaire de la mère et de l’enfant Lagune (Chu-mel) de Cotonou. Elles y ont visité et soutenu avec des cadeaux, les femmes qui ont nouvellement accouché et accordé des présents au personnel d’accouchement. « On a voulu féliciter les femmes qui ont accouché en cette journée du 8 mars, et aussi le personnel de l’Homel qui fait un travail magnifique. On a visité la salle d’accouchement et on a pu voir que c’est très bien organisé », a confié Stéphanie Antar. « Ça nous va droit au cœur, toute mon équipe et moi. Ça nous permet de savoir que d’autres personnes pensent à nous quand nous sommes sur le champ de lutte. Ça nous redonne du courage et ça nous booste dans notre travail» a confié Murielle Abiassi, surveillante des accouchements du Chu-mel.

 

JPM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here