Journée de la liberté de presse : Alain Orounla se donne un nouveau défi

0
1677
Le Bénin, à l’instar de la Communauté internationale, célèbre ce dimanche 03 mai 2020 la Journée mondiale de la liberté de presse. Cette année, elle porte sur le thème « Journalisme sans crainte ni complaisance ». A cette occasion, le ministre de la communication et de la poste, Alain Orounla s’est prononcé sur le positionnement du Bénin dans le classement de Reporters sans frontières. Selon lui, la place occupée par le Bénin lors de ce classement doit être perçue comme un appel lancé à notre pays à ne pas relâcher et à doubler d’ardeur pour la liberté de presse qui est une quête permanente.
« Le gouvernement en prend acte. Je suis aussi conscient que beaucoup d’efforts restent à faire et que nous devons redoubler d’ardeur. Il ne peut en être autrement, car le gouvernement et son Chef ont fait le pari de renforcer la démocratie et l’Etat de droit », a-t-il déclaré. Tout en saluant les professionnels des médias pour leur contribution à la construction d’un Etat de droit, il a invité les associations faitières à travailler aux côtés du gouvernement afin de donner un plus beau visage à la profession au Bénin. « Le journalisme est une profession noble. Il ne mérite pas le visage qu’il présente aujourd’hui. C’est pourquoi je voudrais que les associations faitières travaillent aux côtés du gouvernement pour relever le défi de l’assainissement et de la professionnalisation qui s’impose aujourd’hui au niveau de la corporation. Le gouvernement et son chef poursuivent les efforts déjà en cours pour le renforcement des conditions d’exercice du métier de journaliste », a-t-il conclu.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here