Journée mondiale de la terre : L’incivisme et l’urbanisation, dangers récurrents sur le couvert végétal au Bénin

0
2127
Pour raison du coronavirus, l’une des manifestations environnementales planétaires qu’est la célébration de la journée mondiale de la terre a été perturbée, voire réduite à des sensibilisations en ligne. Au Bénin cette sensibilisation a porté sur la nécessité de conscientiser les populations et les autorités à la base à stopper l’abattage des arbres et les lotissements de terrains, pratiques qui accélèrent dangereusement la destruction du couvert végétal.

Rencontré, pour en savoir un peu plus, le Directeur général de l’Unité de protection de l’environnement, Clément Kotan exprime sa désolation au regard de l’ état des lieux de la protection du couvert végétal. “La pression sur les forêts se poursuit dans nos contrées et a atteint le seuil de l’intolérable. Chaque jour, les populations posent des actes qui portent atteinte à l’environnement. Cela s’observe tant au niveau des individus qui coupent les arbres n’importe comment pour les commercialiser, tant a au niveau des communautés organisées qui transforment les terres en lieux d’habitations ou de résidence. Cette pression qu’ils continuent d’exercer sur les ressources de la terre met à mal notre environnement…. » a dénoncé l’environnementaliste. Malgré une législation plus sévère pour protéger le couvert végétal, des citoyens réussissent à la braver ou à la contourner, fait-il observer.

Pour arrêter la saignée, un agent des Eaux et forêt est détaché dans chaque commune du Bénin. Son rôle est de veiller aux respects des normes et exigences environnementales dans tous les actes posés par la communauté. Ce qui fait qu’aujourd’hui, aucun conseil communal ne peut décider d’un lotissement et de l’urbanisation en méprisant l’impact environnemental. Autant ces phénomènes sont dangereux pour le couvert végétal, autant la dégradation de la biodiversité et la pollution atmosphérique le sont également. Face à tout cela, des voix s’élèvent pour appeler à des actions urgentes. Le gouvernement du président Patrice Talon se prépare à lancer un grand projet pour faciliter à tous les ménages l’accès au gaz domestique, ce qui réduira considérablement la course à l’abattage des arbres, par conséquent à l’usage du charbon. Dans le cadre de ce 50è anniversaire de la journée de la terre qui a été célébrée pour la première fois le 22 avril 1970 aux Etats –Unis, les messages des associations internationales de défense des ressources planétaires invitent à végétaliser les plats que nous consommons et s’abstenir de prendre de la viande et des produits laitiers une à deux fois au moins par semaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here