La célébration du 60ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté :Priorité au symbolisme

0
1255

La célébration du 60ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale va se dérouler « dans la sobriété sans manifestations nécessitant des regroupements de personnes tels que le défilé militaire et autres réjouissances ». Ainsi en a décidé le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 8 juillet 2020.

En effet, l’Exécutif a fait une telle option, compte tenu de la situation sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus qui sévit actuellement au Bénin à l’image de bien d’autres pays en Afrique et dans le monde. Les modalités pratiques de déroulement des cérémonies ont été adoptées au cours du conclave ministériel. Ainsi, pour honorer la mémoire des illustres disparus et saluer les Forces de défense et de sécurité, le chef de l’Etat va procéder à un dépôt de gerbe au pied du monument aux morts puis une revue symbolique de troupes. A travers une telle décision, le président Patrice Talon Patrice Talon et son gouvernement ont pris leurs responsabilités en vue de préserver la sécurité sanitaire des populations dans un contexte où, le Bénin enregistre depuis plusieurs jours une flambée de cas de personnes atteintes du Coronavirus. C’est d’ailleurs la preuve que la veille et la vigilance sont toujours de mise et le pouvoir vient d’en donner l’exemple. Le gouvernement montre une fois encore à chaque Béninois l’importance du respect strict des gestes barrières. Chacun devra en prendre véritablement conscience pour se protéger afin de protéger les proches. Au regard de la situation épidémiologique liée à la pandémie du Covid-19, le Bénin continue de prendre des décisions idoines et responsables sans pour autant faire du copier-coller. La même logique avait déjà prévalue dans le cadre de la tenue des élections communales et municipales, notamment pour ce qui est de la campagne électorale. A noter que pour contenir la propagation du virus, le gouvernement a pris des mesures restreignant de grands regroupements et qui sont toujours en vigueur. Connaissant le chef de l’Etat, il est plus que sûr qu’il n’hésitera pas à offrir aux Béninois une célébration digne dès que la situation le permettrait.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here