La secrétaire générale de l’Oif, Louis Mushikiwabo, au Palais de La Marina:« Le Bénin, un modèle au sein de la Francophonie »  :De fructueux échanges avec les membres du gouvernement

0
634

Sous la conduite du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurelien Agbénonci, des membres du gouvernement ont tenu une séance de travail avec la Secrétaire générale de la Francophonie Louise Mushikiwabo, jeudi 24 septembre 2020.

Il s’est agit pour le gouvernement du Bénin d’échanger avec la délégation de la Francophonie sur les projets phares appuyés par l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif). Dans son propos d’ouverture, le chef de la diplomatie béninoise a, d’abord indiqué que cette séance devrait permettre aux deux parties de faire la revue de la coopération. Ensuite, de s’informer mutuellement et de voir aussi comment explorer de nouvelles pistes qui vont contribuer à consolider de l’excellente relation qui existe déjà entre l’Oif et le Bénin. « Cette visite de travail s’inscrit dans une redynamisation de l’organisation que je dirige, qui s’inscrit dans l’approche que moi personnellement j’ai, en tant que, Secrétaire générale d’une organisation multilatérale à savoir : nous rapprocher des Etats, nous rapprocher des populations, être à l’écoute, travailler ensemble, inscrire nos priorités dans celles des Etats », a déclaré Louise Mushikiwabo à l’ouverture des travaux. Le Bénin et l’Oif entretiennent des relations dans maints domaines comme l’éducation et la formation technique et professionnelle, la promotion de l’emploi par l’entreprenariat des jeunes et la coopération pour le développement. Le dynamisme des relations entre les deux parties s’est concrétisé par la signature de plusieurs accords de coopération. Le Bénin a connu un positionnement dans les différentes instances et organes et groupe de travail. On peut citer entre autres la présidence de la Conférence des ministres en charge des sports (Confejes), de la Conférence des ministres en charge de l’éducation (Confemen), et du Réseau des structures et Institutions en charge de la Francophonie en Afrique de l’Ouest (Resifao), Groupe de travail «Le Français dans la vie internationale», la Vice-présidence de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, de l’Association internationale des maires francophones (Aimf) puis la Présidence du Réseau des ministres en charge de l’économie numérique (et son secrétariat permanent) depuis le 17ème Sommet en 2018, à cause des réformes et avancées notées dans le domaine du numérique au Bénin depuis 2016.

Aurelien Agbénonci:« Le président a expliqué le secret de nos réformes »

«  Ce qui a été au cœur de la discussion avec Madame la secrétaire générale de l’Oif et le président de la République a été une explication sur les progrès qui sont en cours au Bénin. Elle a voulu comprendre ce qui se passe dans les réformes politiques. Le président a été très réceptif. C’est pourquoi vous vous êtes rendu compte que l’entretien a été un peu plus long. Ils ont eu ce que nous appelons en diplomatie, une conversation très franche. Sans détour comme il sait le faire, le président a expliqué les contraintes qui sont les nôtres et surtout le secret de nos réformes, des succès qui s’observent. C’est la rigueur, le travail acharné, tolérance zéro pour la corruption. Cela n’a pas empêché le président d’être très sensible à ce programme sur les femmes qui a été mis en place où le Bénin va contribuer substantiellement. Deuxièmement, le président va soutenir le secrétariat du réseau des ministres francophones de la digitalisation et du numérique qui sera une structure très innovante parce qu’on ne va créer un secrétariat comme le passé mais quelque chose de très pointue. Le Bénin prendra sa part de financement dans cette innovation ».

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here