Lancement de la commercialisation du coton graine au titre de la campagne 2019-2020 :L’Aic vise 750.000 tonnes de production 

0
4279
Les opérations de commercialisation du coton graine au titre de la campagne 2019-2020 ont été lancées, jeudi 14 novembre 2019 à Banikoara par le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui. Pour la campagne 2019-2020, l’Association interprofession de coton (Aic) vise une production record de 750 000 tonnes de coton graine.
La production du coton au Bénin va de record en record depuis 2016. En témoigne la campagne cotonnière 2019-2020 qui a été lancée, jeudi 14 novembre 2019 par le ministre de l’Agriculture, Gaston Dossouhoui. Elle va enregistrer un nouveau record par rapport à la précédente, avec une production estimée à 750 000 tonnes de coton graine contre 678 000 tonnes la saison dernière. Pour le président de l’Association interprofessionnelle du coton (Aic), Mathieu Adjovi, cette performance est propulsée en grande partie par la production record de la Commune de Banikoara, qui, à elle seule, enregistre plus de 20% de la production nationale de coton graine attendue pour cette campagne, soit environ 150.000 tonnes. Il a remercié les coopératives villageoises et les sociétés d’égrenage qui contribuent à cette performance au niveau de la filière coton au Bénin.
« Je voudrais vous assurer que tout est fin prêt au niveau des usines pour recevoir et égrener votre coton ; les ressources sont disponibles pour acheter et payer à bonne date tout le coton que vous avez produit », a-t-il déclaré. Présent à ce lancement de la campagne cotonnière, le ministre de la Décentralisation, Alassane Seidou, s’est réjoui de cette performance qui, pour le chef de l’Etat, n’est pas encore satisfaisant. Il a souhaité qu’avec une meilleure organisation et davantage d’efforts, que les uns et les autres puissent réaliser le rêve du chef de l’Etat qui est d’améliorer la vie des producteurs et des populations du Bénin à travers le coton. En procédant au lancement de la campagne, le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui, a expliqué que l’Etat est dans la logique de réaliser 1.000.000 de tonnes de coton graine sans augmenter les superficies actuelles.
Pour ce faire, il a évoqué quelques dispositions prises par le gouvernement. Il s’agit, entre autres, d’une meilleure efficience dans la recherche agricole avec des moyens appropriés, d’une mécanisation agricole adaptée pour laquelle d’importants investissements seront consentis, et de l’adoption d’une approche d’intervention basée sur la territorialisation et le développement des chaînes de valeurs prioritaires, la transition agro-écologique et la Gestion durable des terres. Pour finir, il a affirmé que le panier de la ménagère se porte également bien, depuis Tankongou jusqu’à Tikandou ; et de Loumbou-Loumbou à Djegbadji.
Léonce Adjévi
Encadré 1 : prix d’achat aux producteurs du coton graine au titre de la campagne 2019/2020 :
•Pour le Coton graine de 1er choix: 265 FCfa/Kg pour 280 F Cfa payé par les Egreneurs
•Pour le Coton graine de 2ème choix : 215 FCfa/Kg pour 230 F Cfa payé par les Egreneurs
•Je n’oublie pas le coton biologique dont le prix est majoré de 20% par rapport au coton conventionnel
Encadré 2 : Les records enregistrés depuis 2016
•De 303.320 tonnes produites en 2015-2016, nous sommes passés à 451.209 tonnes au cours de la campagne 2016-2017 ;
•La campagne 2017-2018 : 598 000 tonnes et ;
•La campagne 2018-2019 : 678 000 tonnes ;
•Campagne 2019-2020 : prévision de 750.000 tonnes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here