Le Bénin renforce sa démocratie à la base

0
2136

Au terme d’une séance de travail qu’il a eue vendredi 22 mai 2020, avec les préfets des départements, tutelles administratives des Communes, le chef de l’Etat les a instruits à l’effet de faire appliquer les dispositions légales lors de l’installation des nouveaux conseils communaux. Depuis hier lundi 25 mai, les préfets sont passés à la publication des chronogrammes d’installation des nouveaux conseils.

« Pas d’alliances contre nature dans les conseils communaux ou municipaux où l’un et l’autre des deux partis de la mouvance présidentielle n’auront pas obtenu la majorité absolue pour l’élection du maire et de ses adjoints », a martelé le chef de l’Exécutif Patrice Talon. En conséquence, il a enjoint aux préfets des départements de faire appliquer les dispositions légales dans leur lettre que dans leur esprit. Là où se dégage une majorité absolue au sein d’un parti politique, il faut laisser les conseillers élus opérer les choix de leur convenance. En clair, il faut appliquer sans restriction les dispositions de l’article 189 du Code électoral qui stipule : « le maire et ses adjoints sont élus par le Conseil communal en son sein, au scrutin uninominal secret et à la majorité absolue. Le candidat aux fonctions de maire ou d’adjoint au maire est présenté par le parti ayant obtenu la majorité absolue des conseillers ». En le rappelant aux tutelles administratives des Communes, le président de la République tient au respect des textes afin que force reste à la loi et que les plus malicieux ne l’emportent par le jeu de contournement de l’esprit de la loi. Ce faisant, il est évident qu’il participe au renforcement de la démocratie locale.

 

Jean-Claude Kouagou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here