Le point complet de la situation sanitaire du Bénin

0
1397

Mesdames et messieurs,

Comme vous le savez déjà, notre pays fait face à l’épidémie du Coronavirus, dénommé Covid-19 depuis le 16 mars 2020. Pour limiter sa propagation, le gouvernement avec pragmatisme et responsabilité, a mis en place en son temps, un certain nombre de mesures notamment :

– l’établissement d’un cordon sanitaire pour isoler les Communes les plus exposées à la pandémie en raison de la localisation des cas dénombrés ;

– l’identification de 5 grands centres dédiés à la prise en charge des cas positifs ;

– le respect strict des mesures barrières.

Depuis le 11 mai 2020, un retour progressif à la normale a été entamé. A la date du 17 juin 2020, le Bénin compte 597 cas confirmés à la Pcr dont 238 guéris et 11 décès. Actuellement, 348 patients sont en cours de suivi dont 11 cas graves.

Les nombreux cas actuellement enregistrés sont des cas contacts des sujets positifs à la Pcr, des cas issus du dépistage systématique de groupes cibles (agents de santé, voyageurs, etc.) et des alertes de cas symptomatiques signalés par le call center. Les cas graves sont tous porteurs de tares (diabète, hypertension artérielle, drépanocytose) qui renforcent leur fragilité vis-à-vis de la maladie. On note par ailleurs un recours tardif aux services de santé du fait de l’automédication ou du déni de la maladie.

La recrudescence des cas en ce début de saison pluvieuse pourrait être due à la baisse de la température liée à la fraîcheur qui s’est installée avec les premières pluies.

Si cette évolution des chiffres traduit la capacité de notre pays à ratisser large, elle est aussi le signal que nous devons continuer à mettre en œuvre les mesures de prévention et de lutte contre la Covid-19.

En effet, ce n’est pas parce que nous permettons à la vie de reprendre son cours normal que nous devons considérer que le mal est déjà vaincu.

Non! Il est encore là et nous devons rester vigilants.

Rester vigilants, c’est respecter le port obligatoire de masques en tous lieux.

Rester vigilants c’est éviter de se serrer les mains, de se donner des accolades.

Rester vigilants, c’est continuer d’observer les mesures de prévention comme le lavage des mains à l’eau et au savon, le respect de la distance de sécurité sanitaire d’au moins 1 mètre entre personnes.

J’insiste sur le respect des mesures car on a l’impression que certains de nos compatriotes croient que la Covid-19 est finie. Je veux leur dire que c’est faux. Nous devons plus que jamais redoubler d’attention et de discipline pour en venir à bout.

Ces derniers jours nous avons reçu plusieurs cas graves. Je répète que nous sommes actuellement à 11 morts. Il y a des personnes fragiles dans toutes les familles, des personnes âgées ou des personnes souffrant de diverses maladies chroniques qui les fragilisent. Or, nous ne voyons pas le mal et ne savons pas qui peut le transmettre. Nous devons donc être prudents. Chacun doit penser à ces personnes fragiles de son entourage, se protéger pour les protéger.

 

Cotonou, le 18 juin 2020

 

Benjamin I. B. Hounkpatin

Ministre de la Santé

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here