Le président Talon se saisit du dossier

0
1496

Le prédisent de la République condamne avec la dernière rigueur le harcèlement sexuel à l’Ortb dénoncé par la journaliste Angéla Kpédjia le weekend écoulé sur sa page Facebook. Lors de la séance de travail qu’il a tenue avec les responsables de l’Office et l’intéressé hier mardi 05 mai 2020, il a exprimé sa vive désapprobation par rapport au phénomène. Selon le président Patrice Talon, fondé ou non, c’est à la justice d’en décider. Mais, il traduit ce que vivent nombre de femmes béninoises dans leurs lieux de travail. A cet effet, il a annoncé que le gouvernement dégagera des actions hardies en vue de leur meilleure protection et pour les encourager à ne pas garder le silence. Car, poursuit-il, si ces faits se produisent et que les victimes n’ont pas la possibilité de les dénoncer, de se faire entendre pour que justice leur soit faite, cela peut leur être nuisible. «Dans la société moderne que nous nous employons à bâtir au quotidien avec l’ensemble du peuple béninois, les pratiques du genre ne doivent pas avoir droit de cité et ne doivent pas rester impunies », a laissé entendre le Numéro 1 béninois.

 

www.groupelematinal.com

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here