L’Eas dépouille Fidjrossè de ses sachets

0
4666

Les membres de l’association Engagement et action sociale ont organisé, samedi 21 septembre 2019, une campagne de salubrité à Fidjrossè. Initiée dans le cadre de « Eco-running/Sachet Héloué ! ». Cette activité a pour objectif de débarrasser les rues de Fidjrossè des sachets et autres déchets qui jonchent la ville de Cotonou. Selon Sandra Idossou, présidente de l’association Eas, la 11ème édition de Eco-Running marque la célébration de la journée mondiale du nettoyage de la planète du Mouvement civique mondial « Let’s do it ». Pour elle, l’activité a permis de sensibiliser les populations sur les méfaits des déchets plastiques non biodégradables.

Répartis en trois groupes, Sandra Idossou et ses amis ont parcouru trois axes de 6 km chacun en partant de Fidjrossè jusqu’à Aïbatin pour collecter les déchets plastiques. Représentant la délégation de l’Union européenne au Bénin, Lennart Deridder a fait observer que les sachets non biodégradables passent 400 ans avant de se détériorer. Ils restent dans la nature pour quinze générations successives. Des études scientifiques démontrent que les sachets à usage unique représentent la moitié des déchets marins et on estime qu’en 2050, le poids du plastique dans les océans dépassera celui des poissons. C’est pourquoi, il a insisté sur la nécessité de changer les habitudes néfastes à l’environnement. La participation de l’Ue s’inscrit dans le cadre de la Semaine de la diplomatie climatique. L’opération a reçu le soutien du Mcvdd, José Tonato.

 

  1. I. A.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here