Législatives d’avril 2019:Le gouvernement joue sa partition

0
2587

Contrairement à la scène à laquelle le régime Yayi avait habitué les Béninois en matière d’organisation des élections où on observe des querelles liées au budget de la Céna, le gouvernement Talon a fait l’option de dialoguer avec l’institution. A cet effet, le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, a tenu une conférence budgétaire avec la Céna. Ainsi, le budget des législatives a été arrêté à plus de 5 milliards de francs Cfa. Cela, grâce au dialogue fécond et civilisé entre structures impliquées dans la gestion du processus électoral. Ce qui traduit l’engagement du président Patrice Talon à jouer sa partition pour les législatives.

 

 AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here