Législatives du 28 avril 2019:La campagne électorale lancée

0
1496

Le Bénin a entamé la marche irréversible vers les élections législatives du 28 avril 2019. Après le tirage au sort pour l’ordre de passage des candidats dans les médias de services publics, le président de l’organe en charge de l’organisation des élections, Emmanuel Tiando, a lancé la campagne électorale le jeudi 11 avril 2019, au siège de l’institution à Cotonou.

Les candidats en lice pour les prochaines élections législatives peuvent désormais aller à la conquête de leurs mandants. La Commission électorale nationale autonome vient de leur donner officiellement l’autorisation. A l’occasion, Emmanuel Tiando a rappelé que la campagne électorale pour le compte des législatives du 28 avril 2019 s’ouvre ce vendredi 12 avril à 00h pour s’achever le 26 avril. Véritable moment d’opération de charme, la campagne électorale se révèle comme une occasion d’explication des valeurs prônées par les partis politiques qui ont reçu leur quitus pour ces élections. C’est à cet effet que le président de la Céna a invité les uns et les autres à la culture de la paix et de la fraternité au profit de la promotion et du renforcement de la démocratie. Le président de la Céna a saisi l’opportunité pour exhorter les acteurs engagés dans la compétition électorale à faire de cette campagne, « une  période de confrontation d’idées et non de personne ». Il a également invité les membres des partis en compétition, en particulier les candidats, à l’esprit d’humilité. Il a par ailleurs regretté l’absence des partis recalés. « Aux membres des partis qui n’ont pas eu la chance de prendre part à ces élections,  j’exhorte à l’esprit de tolérance et de courage dans ce que nous pouvons considérer comme une épreuve circonstancielle », a indiqué Emmanuel Tiando. Outre les partis hors course pour ces élections, le président de la Céna s’est aussi adressé aux professionnels des médias. Il les a invités à respecter la déontologie en livrant les informations justes et crédibles.

 

 

Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here