Législatives du 28 avril 2019:L’ordre de passage des partis dans les médias

0
4067

La salle de conférence de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) a abrité dans la matinée du lundi 8 avril 2019, la cérémonie du tirage au sort de l’ordre de passage des partis politiques retenus pour participer aux législatives sur les organes de service public. Présidé par le numéro 1 de l’institution, l’évènement s’est tenu en présence des représentants des deux partis.

A quelques jours des élections législatives d’avril 2019, les deux partis politiques en lice, notamment le Parti républicain et l’Union progressiste savent désormais leur ordre de passages sur les organes de service public dans le cadre de la campagne médiatique. Au terme du tirage au sort, il ressort que l’Union progressiste passera en première position sur la télévision nationale, la radio nationale et sur le site web de l’Agence Bénin presse (Abp). De la même manière, le Bloc républicain occupera en premier, les antennes de la Radio Bénin Alafia et les colonnes du quotidien de service public La Nation ainsi que son site. Par ailleurs, il faut noter que dans le but de garantir aux deux partis les mêmes espaces et temps de communication, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication a pris deux décisions. Elles portent respectivement sur la réglementation de l’accès aux médias publics et aux médias privés pendant la campagne médiatique pour les élections législatives. Selon l’article 22 de la décision n°019-021/Haac du 04 avril 2019, « chaque parti politique dispose de  sept enregistrements de sept minutes durant la période de la campagne électorale ». Selon Rosette Bessou Houngnigbo, présidente de la commission chargée de la gestion des campagnes médiatiques à la Haac, l’institution se chargera du respect strict des deux décisions afin que tout se déroule dans les  règles de l’art. A sa suite, Adam Boni Tessi, président de la Haute autorité de l’audiovisuel et la communication, a indiqué que cette cérémonie est un acte concret et incontournable de la mise en œuvre d’une part essentielle de la campagne médiatique proprement dite. Car, elle permet aux partis admis à cette compétition de tirer au sort leur tour de passage sur les antennes de la télévision nationale, de la station régionale à Parakou et des radios locales.

Il faut noter que le tirage au sort a été fait avec l’assistance et sous l’œil vigilant de Eric Martin Sangan et Jean Michel Abimbola, respectivement, représentants des partis Union progressiste et Bloc républicain.

 

Benjamin N. Douté (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here