Les populations de Bopa saluent les réalisations de Talon

0
676

Les populations de Bopa saluent les réalisations du président Patrice Talon dans leur  Commune. Elles l’ont fait savoir hier jeudi 26 novembre 2020 lors de la 11ème journée de la tournée nationale de reddition de comptes du chef de l’Etat. Pêle-mêle, elles ont cité le système d’alimentation en eau potable multivillages à Badazouin, le démarrage des activités du Lycée technique et professionnel d’Akokponawa à l’arrêt depuis 2003, la construction de 2 modules de salles de classe sur fonds propres du président Patrice Talon et la rénovation et le bitumage de la route Comè-Possotomè-Bopa-Zoungbonou. L’autre élément coup de cœur, à en croire les témoignages, c’est le programme des cantines scolaires qui limite la déperdition scolaire sur les terres noires. Pour les populations, c’est une première. Autrefois, elles ne bénéficiaient que de quelques kilomètres de routes. Mais depuis l’arrivée du chantre du Nouveau départ, cette époque est révolue. Au regard de toutes ces réalisations, elles ont donné leur feu vert au président Talon et souhaité qu’il brigue un second mandat pour continuer les œuvres entamées depuis avril 2016. Prenant la parole à son tour, le président Patrice Talon, après avoir fait le bilan global des actions entreprises pour révéler le Bénin, s’est penché sur le cas particulier de Bopa. Selon lui, l’espoir est permis. Bopa sera dans la prochaine série des stades omnisports ; le marché de Lobogo, le plus grand du Mono, ne sera pas épargné du vent de modernisation qui touche déjà 35 marchés en construction dans tout le pays. Selon les engagements du chef de l’Etat, dans quelques mois, les travaux d’adduction d’eau vont démarrer à Bopa et environs. Pour relancer durablement les activités de pêche, le lac Ahémé a été courageusement assaini. « La culture d’alevins est en cours pour ensemencer les plans d’eau. Le dragage du lac Ahémé commence dans quelques mois. Il fallait finir les études détaillées. C’est fait, les financements sont disponibles », a rassuré le Chef de l’Etat. S’adressant aux  têtes couronnées de la Commune, il leur a fait la promesse que le texte de loi organisant la chefferie traditionnelle sera voté dans les tout prochains jours. « D’ici janvier, avec ou sans Covid, la mission va commencer pour que rapidement le texte de loi organisant la chefferie traditionnelle soit voté », a-t-il promis. Les chefs de culte et les dignitaires de religions endogènes peuvent donc se réjouir, car c’est désormais acté. Grâce à ce texte, les ministères du culte traditionnel seront mieux organisés pour contribuer à la bonne harmonie de la cité et véhiculer leurs messages spirituels et de morale.

 

Léonce Adjévi

 

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here