Libération des espaces publics:Le Niger à l’école du Bénin

0
1942

La décision de libération des espaces publics contamine la sous-région ouest-africaine. Après la Côte d’ivoire, le Niger décide de libérer Niamey des occupants illégaux du domaine public. Le Gouvernement s’engage à s’inscrire dans la droite ligne de la révolution en cours dans la sous-région. En effet, dans un communiqué, largement diffusé, le  Président de la délégation spéciale du Niger a décidé de procéder  à une vaste opération de décongestionnement des voies publiques. La note précise que «  tous les exploitants des équipements et des commerces obstruant les trottoirs, les chaussées, les installations commerciales se trouvant sur les caniveaux sont invités à cesser toute occupation de ces domaines à compter de ce communiqué ».

Le Niger s’inscrit résolument dans le plan d’assainissement et de rayonnement de sa ville métropole. Cette démarche cadre parfaitement avec la campagne initiée il y a quelques années par le Gouvernement du Bénin. Les résultats positifs notés à la suite de ce processus inspirent la sous-région qui va studieusement à l’école du Bénin. Le Chef de l’Etat, Patrice Talon, ne peut que se sentir honoré.

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here