Luc Tchokpodo à propos du second mandat pour Patrice Talon:« Nous ne sommes pas en train de ravir la vedette aux partis politiques »

0
613

Les mouvements de suscitation de la candidature du chef de l’Etat Patrice Talon pour l’élection présidentielle de 2021 ne cessent de naître à quelques mois de la fin de son premier mandat. En vue de comprendre l’intérêt de telles initiatives, l’émission « Zone franche » de la chaîne de télévision Canal 3 Bénin a reçu, dimanche 30 août 2020, Luc Tchokpodo, secrétaire exécutif du mouvement « Perspective Talon 2021 ».

Pour l’invité, la pléthore de mouvements réclamant un second mandat pour le président en exercice trouve son essence dans les différentes actions entreprises par le chef de l’Etat Patrice Talon. « Nous avons observé la gestion de ce pays depuis plusieurs décennies et aujourd’hui nous avons un président différent des autres. Différent de par son style de gestion, de par sa vision, de par sa fibre patriotique. Et c’est ce qui fait que nous sommes en mouvements pour l’implorer afin qu’il puisse achever ce qu’il a commencé », a laissé entendre l’invité des journalistes André Dossa et Tanguy Agoï. Pour Luc Tchokpodo, les différents mouvements sont appelés à disparaître après l’élection de 2021 et n’ont pas pour objectif de ravir la vedette aux partis politiques existants. « Nous ne sommes pas des partis politiques mais juste que nous voudrions voir une continuité dans les actions présentes. Les partis ont leur ligne de conduite qu’ils viennent passer à la base. Nous, nous avons notre vision que nous voulons porter vers les partis politiques. La différence entre les partis les mouvements naissants, c’est que, nous, nous sommes sortis de l’ombre pour dire, c’est celui là qu’on veut. C’était aux partis de venir vers nous mais nous, nous sommes levés très tôt pour leur montrer la voie. C’est ce que nous voulons qu’ils doivent faire pour le bien du peuple », a-t-il poursuivi avant de préciser que les manifestations sont organisées grâce au financement de personnes de bonne volonté.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here