Lutte contre la criminalité faunique au dernier semestre de 2019:65 trophées d’espèces protégées et 7 trafiquants arrêtés

0
4535

Le dernier semestre de l’année 2019 a été concluant en matière de lutte contre la criminalité faunique. Avec l’appui technique du projet Aalf-Bénin, les forces de sécurité ont mis la main sur trois trafiquants en octobre 2019 à Djougou. Ces ennemis de la ont été arrêtés avec quatre pointes d’éléphants pesant 14 kg. A Banikoara, les criminels fauniques ont été pris en flagrant délit de commercialisation au mois de septembre avec 4 pointes pesant 26,5 kg. Avec ces ivoires récupérés, c’est quatre éléphants au moins qui ont été massacrés.

A ces ivoires saisis, il faut ajouter les 57 peaux d’espèces protégées interceptées à Azovè. Parmi ces peaux, il y a 17 intégralement protégées et 40 partiellement protégées. L’article 153 de la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et son texte d’application interdisent la circulation de l’ivoire d’éléphant et les trophées d’espèces intégralement protégées. L’article 154 complète que ces produits ne peuvent être importés, exportés ou commercialisés. Au regard des dispositions juridiques au plan national et des conventions ratifiées par le Bénin, quiconque détient ces trophées est en infraction. Les présumés trafiquants arrêtés doivent donc répondre de leurs actes.

 

Serge Adanlao

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here