Lutte contre la fraude douanière dans le Mono et le Couffo:Les commerçants indélicats interpellés

0
3501

Les éléments des douanes béninoises du Mono et du Couffo ne cessent de réaliser des exploits dans l’accomplissement de leurs missions. Après l’arrestation des trafiquants de drogue, c’est le tour des opérateurs économiques indélicats d’être interpellés le week-end dernier.

Les commerçants indélicats qui avaient l’habitude de passer par les mailles des éléments de la douane du Mono et du Couffo ont maintenant du pain sur la planche. Pour preuve, plusieurs fraudeurs ont été interpellés le week-end dernier, avec leurs marchandises et mis à la disposition de la Police républicaine. Malgré leur témérité à défier les mécanismes des contrôles douaniers, ils ont été arrêtés par les douaniers du Mono et du Couffo. Relatant leur méthode de fraude, les témoins de la scène avancent que c’est à l’aide des véhicules de tourisme et des tricycles que ces opérateurs économiques indélicats transportent frauduleusement  des balles de tissus. Mais la note de service du Directeur général des douanes et droits indirects interdisant le dédouanement des boissons alcoolisées par certaines unités, en l’occurrence celles d’Athiémé et de Hounsahoué dans les départements du Mono et du Couffo, a tôt fait de contraindre ces fraudeurs à changer de formule de transport de marchandises. Ainsi, leur nouvelle méthode est  de saucissonner les boissons alcoolisées dans les véhicules de tourisme spécialement aménagés pour la circonstance et  d’y mettre des balles de tissus pour se soustraire du paiement des droits et taxes de douanes. Pour tromper la vigilance des douaniers, ils protègent leur proie avec quelques sacs de charbons. Mieux, ils brûlent allègrement, au moyen des tricycles, les postes de contrôle à une vitesse incontrôlable tout en cachant leurs proies avec des sacs de charbon. Cependant, les agents des douanes du Mono et du Couffo n’aiment pas souvent s’engager dans une course-poursuite  avec eux qui pourraient déboucher sur des drames. Raison pour laquelle, ils ont choisi de leur rappeler  à maintes reprises,  les risques et peines qu’ils encourent en agissant ainsi. Ils ont  été souvent sensibilisés sur les dispositions du code des douanes qui prévoientt non seulement qu’ils doivent payer des amendes, mais aussi et surtout des années de peines privatives de liberté. Mais en dépit de ces sensibilisations, ces contrevenants du Mono et du Couffo continuaient leur sale besogne jusqu’au week-end dernier où ils ont été interpellés. Vivement que cette arrestation dissuade ceux qui veulent encore s’aventurer dans ce commerce frauduleux.

 

Claude Ahovè

(Br Mono-Couffo)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here