Lutte contre le Coronavirus:Un important lot de chloroquine réceptionné

0
1854

Le Bénin continue de prendre des dispositions pour le traitement des cas positifs du Coronavirus. La Centrale d’achat des médicaments essentiels (Came) a procédé hier mercredi 8 avril 2020 à la réception d’une commande de chloroquine. Un médicament qui entre dans le protocole de traitement du Covid-19 choisi par le Bénin. C’est l’administrateur provisoire de la Centrale, Dr Louis Koukpémédji, qui a assuré le bon déroulement de l’opération. La réception d’une quantité importante de masques et de consommables est prévue pour ce jeudi 09 avril 2020. Ci-dessous, un extrait des propos de l’administrateur provisoire à l’aéroport international Bernardin Gantin de Cotonou.

« Comme vous le savez, notre pays fait face actuellement à la pandémie du Covid-19. Dans ce cadre, le gouvernement du président Patrice Talon a fait des commandes d’intrants à travers la Came. Nous sommes là pour réceptionner une partie de ces commandes. Il s’agit essentiellement des médicaments utilisés dans le traitement des cas confirmés. Cela entre dans le cadre des efforts déployés par le président de la République, son gouvernement et le ministre de la Santé. Notre pays a mis en place un protocole thérapeutique qui est en train d’être utilisé pour les cas déclarés positifs. Comme vous l’avez su à travers plusieurs déclarations qui ont été faites par le ministre de la Santé, nous avions eu des personnes infectées qui ont été mises sous protocole et qui ont été déclarées guéries. Cela conforte le gouvernement qui a vu juste depuis le début de la pandémie en mettant en place ce protocole. Ils ont été les premiers à en parler avant que d’autres ne commencent par confirmer cela. Dans ce cadre, la Came avait déjà acquis un certain nombre d’intrants. C’est cela qui nous a d’ailleurs permis de disposer de ces intrants pour la prise en charge des premiers cas qui ont été confirmés pendant que des pays insoupçonnés n’avaient pas ces produits. Nos populations doivent être rassurées de ce qu’il y a un travail méthodique qui est en train d’être fait. Personne ne s’attendait à une pandémie d’une telle envergure. Cela demande beaucoup plus d’innovations et qu’on adapte les stratégies à notre contexte. Ce ne sont pas des choses que nous avons apprises à l’université. C’est un travail qui est à saluer et les populations doivent être saluées de ce qu’il y a un travail qui est en train d’être fait pour les protéger. Les produits qui sont arrivés sont la preuve qu’il n’y a pas d’inquiétudes à avoir en cas d’infection. Notre pays dispose aujourd’hui et d’ailleurs depuis le début, de tout ce qu’il faut comme médicaments en tout cas par rapport au protocole validé dans notre pays et dans d’autres pays pour la prise en charge intégrale des malades. Ces produits viennent en  surplus pour nous conforter. D’autres sont en cours d’acheminement. Ils viendront dans les prochains jours. Nous avons de quoi faire face aujourd’hui à cette pandémie au cas où il y aurait d’autres cas d’infections, ce que nous ne souhaitons pas ».

 

Propos recueillis parAbdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here