Lutte contre les cancers:Le Bénin se dote d’un plan stratégique

0
1803

Pour lutter efficacement contre le cancer du col de l’utérus et les autres cancers gynécologiques et mammaires, le Bénin s’est doté d’un Plan stratégique de lutte contre les cancers. Le document a été accueilli par les acteurs sanitaires hier jeudi 13 février 2020, à Cotonou.

Le Benin s’est inscrit dans la dynamique mondiale d’élimination du cancer du col de l’utérus d’ici 2030. A cet effet, il s’est doté d’un Plan stratégique de lutte contre le cancer du col de l’utérus et les autres cancers gynécologiques et mammaires. Le but visé à travers l’élaboration de ce document est de coordonner la lutte contre ce fléau en vue d’alléger ce fardeau qui tue les femmes et qui ruine les familles. Présentant la situation du cancer au Bénin, Dr  Salimane Amidou, Coordonnateur national de lutte contre les maladies non transmissibles (Pnlmnt), a fait savoir que le nombre de nouveaux cas de cancer survenus chez les femmes en 2018 est de 4300 dont environ 60% de cancers gynécologiques et mammaires, avec une mortalité très élevée. C’est donc pour enrayer ce mal que ce Plan a été élaboré. Il vient tracer la ligne à suivre, choisir les options qui peuvent permettre d’atteindre les objectifs d’élimination des cancers. Pour le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, le document constitue une feuille de route qui couvre la période 2019-2023 en matière de lutte contre les cancers. Il regroupe les actions à mener par l’Etat et l’Oms. « Le défi est grand certes, mais pas impossible, si nous nous attelons à mettre en œuvre les activités qui sont inscrites dans le présent plan stratégique », a déclaré le ministre de la Santé. Convaincu que le pari peut être gagné à 100%, il a invité tous les acteurs à différents niveaux de la pyramide sanitaire, à se servir constamment du Plan stratégique de lutte contre les cancers pour identifier les activités à mettre en œuvre et contribuer à la lutte contre les cancers les plus fréquents chez la femme.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here