Lutte contre les pathologies et maladies virales du manioc:Un plan national mis en place

0
223

Les acteurs du secteur agricole et les enseignants chercheurs de l’Université d’Abomey-Calavi étaient en atelier le 30 novembre 2018 à l’hôtel Bel Azur de Grand-Popo. Ce conclave vise à mettre en place un plan de lutte contre les maladies virales du manioc.

Définir les stratégies à mettre en place pour gérer les pathologies du manioc afin de venir en aide aux producteurs en matière de nouvelle semence. C’est l’objectif de la séance de travail qui s’est tenue entre les acteurs agricoles et les enseignants de l’Université d’Abomey-Calavi. Pour le coordonnateur du projet West african virus epidemiology (Wave), Corneille Ahanhanzo, cette séance permettra aux participants d’élaborer des plans d’actions concrets pour lutter contre les pathologies virales du manioc, existantes déjà sur le territoire national.



A l’en croire, cette rencontre accouchera des recommandations concrètes qui aideront à prévenir l’avancée d’une nouvelle pathologie qui vient de l’Afrique de l’ouest. « Les autres formes de mosaïques sont un peu partout dans le monde. Il y a une, qui est en train d’être découverte dans l’un des départements du Bénin. Les dispositions seront prises pour qu’elle ne se propage pas», a-t-il fait remarquer. Quant à Corneille Ahanhanzo, l’atelier ambitionne de définir des stratégies pour gérer les pathologies afin de venir en aide aux producteurs en matière de nouvelle semence. En procédant à l’ouverture des travaux, le représentant du recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), Félicien Avléssi, a exhorté tous les acteurs à rester dans la dynamique de trouver les solutions, les voies et moyens pour sortir l’économie béninoise de l’ornière.

Claude Ahovè (Br Mono-Couffo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here