Marcelin Zannou à propos du Ficmec:« La culture, pour exposer le Bénin à l’international »

0
4195

Du 15 au 19 janvier 2019, Cotonou abritera la 2ème édition du Festival international du court métrage de cinéma (Ficmec). Le Président fondateur de l’Isma, Marcelin Zannou, point focal de l’événement, situe sur les tenants et aboutissants de cette grand-messe du cinéma, dont les activités se dérouleront simultanément à Canal Olympia et à l’Institut français. Lire son interview.

Le Matinal : M. Zannou, qu’est-ce que le Ficmec ?

 

Marcelin Zannou : Le Ficmec peut se définir comme étant le Festival international de courts métrages des écoles de cinéma. A ce jour, l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma) en est à sa 2ème édition, la 1ère ayant eu lieu en janvier 2017.

 

Quels sont les objectifs du Ficmec ?

Le principal objectif de ce festival est de renforcer la place culturelle du Bénin à l’échelle internationale et de créer aux jeunes un espace d’échange où ils pourront s’ouvrir sur d’autres cultures et sur d’autres formes de cinéma. Un autre de ces objectifs est de dynamiser la production audiovisuelle et cinématographique au Bénin afin de pouvoir assurer la relève de demain.

 

Quels sont les  pays et les  écoles qui prendront part au Ficmec ?

A cette 2ème édition du Ficmec, l’Isma attend 16 pays pour 18 écoles. Au nombre de ces pays, figurent les Etats-Unis, l’Allemagne, la France, le Liban ainsi qu’une multitude de pays africains.

 

Quelles sont les personnes invitées à ce festival ?

Le public attendu à ce festival, c’est toute la population béninoise en général et la jeunesse en particulier.

 

Quel est le principal lieu de déroulement du Ficmec ?

Les activités devant meubler le Ficmec se dérouleront essentiellement à l’Institut français de Cotonou du mardi 15 janvier 2019 au samedi 19 janvier 2019. Mais la cérémonie officielle de lancement aura lieu à Canal Olympia. Les communications du colloque débuteront tous les jours à partir de 8h30 et les projections de films dès 17h durant tout le festival.

 

Propos recueillis par Nelson Avadémey

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here