Marche pour déstabiliser le maire Fangbédji: Le vrai visage des ennemis de Lalo

1
1035




Les démons de la division sont de retour à Lalo. La marche de jeunes désœuvrés du jeudi 8 février 2018 pour « dénoncer la gestion du maire William Fangbédji » a été commanditée dans le but de déstabiliser le Conseil communal.


Les Législatives approchent à grands pas.Les politiciens de la 12ème circonscription électorale usent déjà de subterfuges pour mettre à mal la cohésion au sein de l’équipe communale de Lalo. Le jeudi 8 février 2018, une marche dite pacifique a été projetée sur la mairie de Lalo pour dénoncer l’utilisation des fonds de la Commune pour l’organisation de la fête des enseignants.En réalité, c’est une Ong qui a entièrement financé ladite fête. Egalement,ils ont fustigé la mutation des agents de la mairie vers les arrondissements ; ce qui n’est pas contraire aux textes sur la Décentralisation.De même, ils ont réclamél’arrêt immédiat du lotissement de leur localité alors que la Commune a besoin d’être développée et cela passe par le lotissement, le recasement. Légaliste et conscient que le Bénin est un pays de droit, le maire William Fangbédji a autorisé cette marche qui a été encadrée par les forces de l’ordre, ceci malgré les fausses notes.


A la mairie, les marcheurs ont été reçus par les adjoints aux maires qui avaient promis de rendre compte à qui de droit. La fausse note est quecette marche dirigée contre les autorités communales avait occasionné des blessés à cause des échauffourées. Très tôt, les politiciens véreux qui sont à la manœuvre ont fait porter au maire la responsabilité. Ceci, en raison de l’émergence de nouvelles forces politiques successibles de bouleverser les intérêts politiques dans la région.

SA

1 COMMENTAIRE

  1. Les démons de la division sont de retour à Lalo;
    Ils ont réclamé l’arrêt immédiat du lotissement de leur localité , fustigé la mutation des agents de la mairie vers les arrondissements .
    Sont ils vraiment des demons? Pourquoi posent t-ils tous ces problemes qui normalement devraient avantager la population de Lalo? qui sont derriere tout ca ? Les anciens politiciens, les anciens pilleurs de l’economie nationale qui ont peur de se faire découvrir, les maîtres du faux et usage du faux ou les
    Mr le maire, prenez vos responsabilités. Et síl y a lieu faites intervenir qui de droit pour le developpement de la localité. Il faut que ca cesse. Tout le monde meme les coupables veulent marcher pour des reclamations non fondées

LAISSER UN COMMENTAIRE