Matériaux de construction pour les grands travaux:Le Bénin veut exploiter ses ressources minières

0
1095

Le Bénin veut valoriser son potentiel minier. Le Conseil des ministres en sa séance d’hier mercredi 08 avril 2020, a marqué son accord pour le projet d’implantation d’unités de production de pierres ornementales et de carreaux de céramique dans le pays.

Plus de doute sur la volonté du président Patrice Talon de valoriser les ressources minières. En effet, au regard des besoins en matériaux de construction générés par les grands travaux d’infrastructure qu’il a initiés, le gouvernement a entrepris d’étudier les modalités d’exploitation du riche potentiel minéralier dont regorge le pays. Ledit projet consistera en la mise en place d’infrastructures d’extraction des granites et du marbre situés sur les sites de Fita, de Mbétécoucou d’Igangan, de Ouogui et d’Idadjo. Une unité de transformation des granites en pierres ornementales et d’une unité d’extraction des gisements de kaolin de Kétou et d’Adakplamè ainsi que des gisements de Zogbodomey sera aussi une mise en place  en vue de la fabrication de carreaux. La production qui découlera de cette première phase du projet sera destinée à la satisfaction des besoins nationaux et l’excédent pourra être exporté. Pour ce faire, un comité de pilotage dudit projet sera mis en place. Ce comité veillera à préparer une feuille de route pour la conduite du projet et superviser les études techniques et de faisabilité y relatives. Le comité se chargera également de préparer la création et l’opérationnalisation de la société en charge de la gestion des unités de production. Dans les livres de géographie et dans beaucoup d’autres études, il est établi que le Bénin dispose d’importants gisements de pierres telles que granite, marbre, quartzite, de même que de grandes réserves d’argile céramique inexploités, le tout réparti dans plusieurs départements. Les mêmes études et d’autres travaux de divers spécialistes ont également révélé que ces matériaux représentent des atouts indéniables sur les plans de la durabilité et de l’esthétique des ouvrages et peuvent donc être très utiles pour le secteur des bâtiments et travaux publics s’ils sont transformés en pierres ornementales ou en carreaux de céramique. Sur cette base, les premières explorations effectuées ont confirmé l’intérêt d’organiser la mise en œuvre d’une politique de valorisation de ces ressources minières. A travers cette décision, le gouvernement veut franchir une étape importante pour la consolidation de l’économie nationale.

 

Enfin l’industrialisation du pays

 

L’heure de l’industrialisation du pays a sonné avec la mise en place des unités de production de pierres ornementales et de carreaux de céramique. Mieux, elle vient répondre et à la sempiternelle question de transformation sur-place de nos matières premières. Ce sera donc un challenge pour la politique de la consommation locale en matière de revêtements de bâtiments et l’occasion pour les Béninois de prouver leur patriotisme en soutenant l’économie locale. Avec la volonté d’industrialisation de ce sous-secteur, c’est un nouveau jour qui se lève sur le développement des localités concernées. Ce sont donc de nouvelles opportunités d’emplois, mais aussi d’affaires pour les opérateurs économiques nationaux. Cette décision du gouvernement d’investir dans la valorisation des ressources minières et plus particulièrement celles énumérées est à saluer, puisque les Béninois se sont toujours posés la question de savoir le jour où ce serait une réalité. Certains sont même devenus sceptiques et  ironise sur les ressources qu’on lit dans les livres, mais qui n’ont rien de concret. Le chef de l’Etat travaille méthodiquement à concrétiser le rêve de ses prédécesseurs et de nombre de Béninois, car il avait été décidé dans le pays d’accorder une large part aux matériaux locaux dans la construction des édifices publics et les grands travaux. Le président de la République vient ainsi, et de fort belle manière, de démontrer la volonté politique nécessaire à une telle entreprise.

 

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here