Meilleure organisation des médias en ligne:La présidente de l’Upmb en parle avec Prosper Moretti

0
654

Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Prosper Moretti, a reçu en audience jeudi 13 août 2020, la présidente de l’Union des professionnels de médias du Bénin, Zakiath Latoundji au siège de l’institution à Cotonou. Au menu des échanges, la meilleure organisation des médias en ligne.

Les tractations visant à trouver une issue aux médias en ligne se poursuivent. Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication, Prosper Moretti, a encore échangé avec la présidente de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) jeudi 13 août 2020 sur la suspension des activités des médias en ligne depuis le 7 juillet 2020. Selon Zakiath Latoundji, l’objectif principal de cette rencontre en réponse du courrier adressé au président de la Haac par les associations faîtières était de lui faire part de leurs inquiétudes par rapport à la décision. « La décision est une surprise parce qu’on ne s’y attendait pas. Le processus de délivrance d’autorisation à ces médias en ligne a été lancé depuis 2018. Mais depuis, nous n’avons aucune suite par rapport à ce processus. A la suite de cette décision, c’était pour nous en tant que faîtières de chercher à mieux comprendre. Nous avons fait comprendre au président que nous ne sommes pas contre une meilleure organisation des médias en ligne, mais il faut que tout se passe dans les règles de l’art. Aujourd’hui, le Bénin est dans une dynamique de digitalisation. Nous sommes obligés d’aller avec le numérique et il est important de trouver la place aux acteurs qui exercent dans les médias en ligne », a laissé entendre Zakiath Latoundji à sa sortie d’audience. Au cours des discussions, le président de la Haac a rassuré la délégation que tout sera fait pour que les concernés aient leur autorisation aux fins d’exercer normalement leur métier de journaliste en ligne. Toutefois, a-t-elle repris les propos du président selon lesquels, « cette autorisation répond à un certain nombre de critères que les acteurs doivent répondre pour l’avoir ». « Il nous a rassurés qu’en septembre, à la seconde session, ce dossier fera partie des dossiers prioritaires qui seront étudiés par l’ensemble des conseillers au cours des différentes plénières », a conclu la présidente de l’Upmb.

 

 Benjamin N. Douté

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here