Mesures barrières contre le Covid-19:Le port de masque recommandé par le gouvernement

0
1140
POUR ILLUSTRER LE PAPIER : "CONTRE LE GRIPPE AVIAIRE, 12 MILLIONS DE MASQUES SE FABRIQUENT EN BRETAGNE" - Photo prise le 23 septembre 2005 de masques de type FFP2, la norme de l'Union européenne choisie par l'Etat français "en raison de ses capacités filtrantes" pour se protéger de la grippe aviaire et fabriqués à l'usine de l'entreprise Bacou-Dalloz, fabricant d'appareil de protection respiratoire implantée à Plaintel, près de Saint-Brieuc. L'usine va ainsi produire 12 millions de masques. Le masque blanc, qui couvre la bouche et le nez, est composé d'une couche de viscose, un matériau isolant chargé électrostatiquement, entre deux couches de tissus. A terme, l'Etat complétera son stock afin d'atteindre les 200 millions de masques d'ici mars ou avril 2006. Bacou-Dalloz devrait livrer 20% de cette commande, complétée par des entreprises étrangères. AFP PHOTO FRED DUFOUR (Photo by Fred DUFOUR / AFP)

Le port de masque est une mesure capitale pour se préserver contre le Coronavirus. Convaincu de son efficacité, le ministre de la Santé a, au cours d’un point de presse hier dimanche 5 avril 2020, recommandé à la population son adoption systématique. « Le port systématique de masque s’avère une mesure barrière majeure pour lutter contre la propagation du Covid-19 », a confié Benjamin Hounkpatin. Pour permettre au grand nombre de Béninois de s’en procurer, le gouvernement a subventionné le prix de cession du masque il y a quelques jours. 200 francs Cfa, c’est le montant à débourser pour s’offrir un masque dans les pharmacies.

 

Marcus Koudjènoumè

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here