Mesures sociales du gouvernement pour atténuer les effets du Covid-19:La joie des consommateurs

0
1105

Le gouvernement du président a bien fait de débloquer 74 milliards de FCfa pour soutenir les secteurs durement affectés par le Covid-19. C’est ce que pensent les associations de consommateurs. Robin Accrombessi de ‘’La voix des consommateurs’’ et Erneste Gbaguidi de ‘’Bénin santé et survie des consommateurs’’ l’ont fait savoir aux professionnels des médias, hier mardi 16 juin 2020.

Les associations de consommateurs sont globalement satisfaites des mesures prises par le gouvernement pour soulager les couches sociales les plus affectées par le covid 19. Robin Accrombessi de ‘’La voix des consommateurs’’ et Erneste Gbaguidi de ‘’Bénin santé et survie des consommateurs’’ ont été unanimes sur le fait qu’en débloquant 74 milliards de francs Cfa, le président Patrice Talon s’est comporté comme un père de famille qui va au chevet de ses enfants les plus vulnérables. Selon les conférenciers, c’est en réponse à leur plaidoyer que ces mesures de portée sociale ont été prises. Entre autres requêtes, les consommateurs avaient souhaité de la part du gouvernement, la prise en charge d’un certain nombre de besoins sociaux de base. Entre autres, il y a le règlement des factures d’électricité et d’eau, les allègements fiscaux notamment les Tvm sur les véhicules, la prise en charge alimentaire des populations très vulnérables, les allègements sur les frais de transport et bien d’autres. Constatant que la plupart de ces doléances ont été prises en compte par l’Exécutif, ils se sont confondus en remerciements. A les en croire, ces fonds pourraient rendre plus fluide le tissu économique, puisque le personnel des administrations privées et les artisans sont pris en compte. « Les artisans vont être prises en charge à travers ces mesures. Nous pensons que cela devrait vraiment soulager beaucoup de ménages. Il y a le personnel des administrations privées qui doit bénéficier aussi de cet appui-là. Beaucoup d’employés se plaignaient en disant que le payement des salaires n’est plus régulier. Et donc, la prise en charge de 70% de salaire brut devrait quand même aider ces entreprises-là », se sont-ils réjoui. De même, 5,76 milliards de francs Cfa sont affectés au paiement des factures d’eau et d’électricité des populations. A ce propos, ils ont confié ne pas maîtriser les modalités de cette opération. De fait, les conférenciers projettent de discuter avec le gouvernement, en particulier les deux ministres concernés, pour poursuivre les négociations. « Il y a des entreprises qui n’ont pas été identifiées, et il y a la question sur laquelle tout le monde nous attend, la question des 5,76 milliards pour l’électricité et l’eau. Nous étions contents quand nous avons entendu parler de ces fonds. On s’est dit que cela devrait aider à régler la question des factures. C’est vrai que quelques précisions ont été apportées par le gouvernement sur cette somme. Mais, cette sortie médiatique ne nous a pas permis d’appréhender totalement  comment cela va être géré. Est-ce que nos factures seront prises en compte pendant toute une période ? On n’en rien. La seule chose que nous avons comme information précise c’est que les factures d’eau pour les personnes de la tranche sociale de consommation seraient intégralement prises en charge », ont-ils indiqué.

 

Joël Samson Bossou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here