Métiers de l’électricité:L’Amifa, la Sbee et le Mca sensibilisent les filles du Lycée Toffa 1er

0
1614

En marge de la Journée internationale de la femme (Jif), l’Amicale des femmes agents de la Sbee, la Sbee et le Mca Bénin 2 ont initié une séance de sensibilisation des jeunes filles du Lycée Toffa 1er  sur les métiers de l’électricité. C’était le mercredi 06 mars 2019 à Porto-Novo.

Beaucoup de femmes dans le secteur de l’électricité. C’est le vœu de l’Amicale des femmes agents de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), du Millenium challenge account (Mca) Bénin 2 et de l’Association des cadres des métiers de l’électricité (Acme). Ces trois structures ont mobilisé, le mercredi dernier, les jeunes-filles du Lycée Toffa 1er. Avec pour thème « Mon avenir, mon métier l’électricité, l’électricité source de mon bonheur », cette séance de sensibilisation a permis aux apprenantes de ce lieu du savoir de connaître l’importance des métiers de l’électricité dans la société et la possibilité pour la gent féminine d’y faire ses preuves au même titre que le genre mâle. Pour le représentant du directeur général de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), Fatiou Coles, l’électricité, c’est un métier d’avenir, surtout pour les femmes. Ainsi, dans un contexte où beaucoup de réformes sont initiées dans le secteur de l’Energie en collaboration avec le Mca Bénin 2, il y a des opportunités d’emplois en perspective. Des opportunités d’emplois que doivent saisir les femmes. C’est pourquoi il a invité ses vis-à-vis à bien travailler en mathématique et en physique pour embrasser, plus tard, la filière électricité.

« Chers enfants ! Accrochez-vous à vos cahiers et dites-vous que demain vous serez ingénieurs en électricité », leur a-t-il lancé. Et pour leur faire toucher du doigt la possibilité pour la femme de faire valoir ses compétences dans ce corps de métier, plusieurs électriciennes de la Sbee se sont succédé au pupitre pour raconter leurs expériences et tout le bonheur que leur procure leur boulot. Que ce soit Morelle Noudéfinin, Sandra Adjé, Débora Dovonon, Marie-Clarisse Douwedo, Georgine Dourodjaye et autres, elles ont incité, exemples à l’appui, la centaine de lycéennes à choisir ce corps de métier.  Pour la vice-présidente de l’Amifa Sbee, cette campagne de sensibilisation est à sa deuxième édition. L’objectif, selon Gladwys Biokou, est d’accompagner la direction générale de la Sbee dans toutes ses réformes et de l’aider à avoir beaucoup de femmes de qualité au poste. « Nous sensibilisons les femmes, les parents d’élèves, les enseignants et surtout les jeunes-filles. Dans le secteur de l’électricité, nous constatons que les femmes sont inexistantes. C’est pourquoi nous initions cette activité », a-t-elle ajouté pour insister sur les actions de l’Amifa présidée par Constance Meffon.  Même son de cloche avec la directrice des ressources humaines de la Sbee, Edwige Adohinzin Hountondji qui annonce d’autres actions du genre sur toute l’étendue du territoire national. « Lorsque vous choisissez le métier de l’électricité, puisqu’il n’y a pas assez de femmes, votre emploi est beaucoup plus garanti. Je vous encourage à choisir ce métier. Ce n’est pas facile, mais lorsqu’on a la volonté, on y parvient. Nous attendons beaucoup de filles dans le métier », leur a-t-elle conseillé.

 

JSB

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here