Meurtre perpétré ce week-end à la Haie-Vive:Nazaire Hounnonkpè promet que les criminels seront arrêtés

0
2315




L’Inspecteur général de Brigade, Nazaire Hounnonkpè, Directeur général de la Police Républicaine est intervenu dans la matinée de ce lundi 12 février 2018 sur Frissons Radio. Il a apporté des clarifications sur le meurtre du Libanais Michel Kaire et son gardien, tous assassinés dans la nuit de vendredi à samedi dernier à son domicile au quartier Haie-Vive, à Cotonou.


l a saisi l’occasion pour éclairer l’opinion publique sur la promptitude de la Police. « Les individus ont fait irruption dans le domicile de la victime tard la nuit et la Police a été alertée aux environs de trois heures du matin. Ce qui signifie qu’ils ont opéré et ont eu le temps de partir>>, fait-il remarquer. Pour lui, si le voisinage avait pris le soin de vite alerter la Police en appelant le 166, les agents en faction au carrefour Bon Pasteur et au niveau de la mosquée de Cadjèhoun auraient réagi.

Selon le directeur de la Police Républicaine, le crime a eu lieu dans une maison et contrairement à ce qui se dit, il n’y a pas eu usage d’armes. « La victime a été achevée à coup de gourdin », affirme-t-il. Ainsi, même les équipes de patrouilles ne pourront s’en apercevoir. Il invite les populations à collaborer franchement avec les Forces de l’Ordre car dans le cas d’espèce la Police n’était pas loin mais a été alertée deux heures environ après le crime.
« L’enquête suit son cours et les individus seront rattrapés. Nous sommes déterminés à élucider ce crime », a-t-il assuré.

Armel TOGNON

LAISSER UN COMMENTAIRE