Microcrédit mobile initié par le gouvernement:Les avantages du Mcm exposés à Nikki et Parakou

0
4315

Le Microcrédit mobile (Mcm) est le tout nouveau produit du Fonds national de la microfinance (Fnm). Le Fnm a entrepris une campagne nationale de vulgarisation sur les  avantages liés à ce nouveau mécanisme d’octroi de  crédit. Les 25 et 26 février 2019, le Directeur de cabinet du ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Nicolas Dandoga, était à Nikki et Parakou dans le Borgou avec la Directrice générale du Fonds, Denise Atioukpè.

Echanger avec les potentiels bénéficiaires du Microcrédit mobile (Mcm) de chacun des 12 départements sur les avantages liés à l’introduction de la finance digitale dans le mécanisme d’intervention du Fonds national de la microfinance (Fnm). C’est l’objectif principal de la tournée du ministre en charge des Affaires sociales et de la microfinance dans les Communes de Nikki et de Parakou. Pour le Directeur de cabinet du ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Nicolas Dandoga, cette sortie s’inscrit dans la mise en œuvre du volet social contenu dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) et permettra aux femmes bénéficiaires des produits du Fmn de s’informer  des nouvelles dispositions à prendre en vue de bénéficier de crédits pour accroître leurs chiffres d’affaires. Grâce au Mcm, les femmes ont désormais leurs crédits via le téléphone portable. Cela pour optimiser le temps, éviter les tracasseries et assurer la sécurité de la transaction. Sûr et fiable, le Mcm est une innovation du gouvernement pour garantir la pérennité du projet par un bon remboursement des bénéficiaires. Denise Atioukpè, la Directrice générale du Fnm a,  en langue locale,  expliqué le contexte dans lequel le projet a été mis en place, les raisons qui justifient l’introduction du Mcm dans les interventions du Fnm, les conditions à remplir pour en bénéficier et les avantages à y tirer. Selon ses propos, chaque bénéficiaire reçoit  50 000 F Cfa à rembourser  au bout de six mois avec un taux d’intérêt de 4250 FCfa. Hylarion Koudous  Hinténou, le Directeur exécutif de Sia N’son microfinance Ong, bras opérationnel du projet dans le département du Borgou et de l’Alibori a,  dans son exposé, indiqué que le département du Borgou a enregistré 100% de remboursement pour la phase pilote. C’est dire donc que le Mcm a de beaux jours devant lui. Fort donc de ce succès, le Directeur de cabinet du ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Nicolas Dandoga, a alors noté que le gouvernement qui a, à cœur l’autonomisation de la femme béninoise, ne s’est pas trompé de cible.

 

Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here