Ministère de l’Energie:Des bonds qualitatifs faits en 2019

0
1633

(Le Pta exécuté à 60,22%)

Les cadres du ministère de l’Energie et les structures sous-tutelle ont évalué hier jeudi 30 janvier 2020 à l’Infosec à Cotonou, les performances enregistrées au cours de l’année 2019. Les travaux de la revue de ce Plan de travail annuel ont été présidés par le ministre Dona Jean-Claude Houssou.

Efforts louables pour le ministère de l’Energie. Au 31 décembre 2019, la mise en œuvre de son Pta au titre de l’année écoulée est caractérisée par une exécution physique de 60,22% contre une prévision de 89,94%. La consommation de crédit est de l’ordre de 69,32% base engagement et 56,98% base ordonnancement. Les participants à cet atelier ont dégagé de ce résultat un ratio d’efficacité de 0,67.   Prenant acte des progrès notés, le ministre de l’Energie a félicité les acteurs de la chaîne des dépenses. Toutefois, Dona Jean-Claude Houssou a déploré le fait que l’exécution de ce Pta ait connu un retard de 29 points dans l’atteinte du niveau de performance à la date échue. Face à cela, il les a invités à plus d’engagement à poursuivre les avancées dans le secteur. « Je voudrais compter sur chacun d’entre nous pour que 2020 soit l’année de la consolidation  et des énergies renouvelables à travers un certain nombre de projets. Que notre détermination soit à la hauteur de la confiance du Chef du l’Etat. Nous pouvons y arriver, puisque nous avons pu le démontrer pendant quatre ans », leur a-t-il lancé.

 

Le budget 2020 pour impacter 523 localités

 

C’est parti pour l’exécution du budget 2020 au ministère de l’Energie. En marge de la revue du Pta, le ministre Dona Jean-Claude a donné le top de la consommation des ressources affectées à son département. Au total, 45 milliards de francs Cfa sont mis à la disposition du ministère de l’Energie pour assurer aux populations la disponibilité du courant électrique. Au titre des projets, le ministère entend construire une centrale thermique Genesis d’une capacité de 25 mégawatts, la réalisation des études diverses pour la deuxième centrale de Maria-Gléta, le démarrage effectif des travaux de construction de la première centrale solaire de 25 mégawatts étendue à 50 mégawatts grâce à un financement complémentaire de l’Afd. Outre cela, le ministère de l’Energie lancera des travaux de normalisation et d’extension des réseaux de distribution de la Sbee dans les quartiers périphériques des grandes villes que sont Cotonou, Parakou, Natitingou et Porto-Novo. Le programme d’accès durable et sécurisé du Bénin à l’énergie électrique s’ajoutera aux chantiers à ouvrir par le Numéro 1 de l’Energie au Bénin pour impacter 523 localités en 2020. Ainsi, fidèle à ses habitudes au démarrage de chaque année budgétaire, le ministre Dona Jean-Claude Houssou a remis des lettres de missions aux gestionnaires de crédits de son département en vue d’évaluer leurs performances en fin d’exercice.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here