Mise en application de la loi n°2017-39 sur les sachets plastiques:Le Mcvvd et la Police républicaine à la recherche de la meilleure stratégie

0
2158

En vue de mettre en application les dispositions de la loi n°2017-39, le Ministère du cadre de vie et du développement durable (Mcvdd), a organisé un atelier de sensibilisation à l’intention des responsables départementaux de la Police républicaine à Cotonou, lundi 27 juillet 2020.

En introduisant les travaux de l’atelier, Martin Pépin Aïna, Directeur général du l’environnement et du climat (Dgec), a déploré le fait que malgré les sensibilisation répétées à l’intention des différentes couches de la société, les sachets plastiques font toujours partie des habitudes, et sont à la base des inondations, des cancers, des problèmes de reproduction et le paludisme entre autres. C’est pour cela que, conscient des dangers causés les sachets plastiques, le Mcvdd a choisi de sensibiliser les membres de la Police sur les dispositions pénales de la loi et les rôles des structures impliquées. Selon le Dgec, ensemble les cadres du Ministère et la Police vont définir la meilleure stratégie pour arriver au bout du phénomène pour enfin faire appliquer la loi. Votée depuis bientôt trois ans, la loi n°2017-39 portant interdiction de la production, importation, commercialisation et utilisation des sachets en plastique non bio dégradables en République du Bénin, peine à prendre. Et ce, malgré les nombreux dangers que ces sachets  représentent pour la santé des individus et l’environnement. Conséquences, dans la plupart des villes du Bénin, les sachets plastiques non-biodégradables jonchent toujours les rues et continuent de dicter leur loi.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here