Mise en concession des rizeries de Malanville et Glazoué:Un projet ambitieux pour labelliser le riz béninois

0
568

Un plan d’investissement d’un montant de 11,5 milliards de francs Cfa sur dix ans. Avec pour objectif la création à terme de 600 emplois directs et 3000 emplois indirects autour de Glazoué et Malanville. C’est l’ambition commune que nourrissent le gouvernement béninois et la société Premium Rice Mills Industries limited. L’annonce a été faite à l’issue du Conseil des ministres du  mercredi 11 novembre 2020.

De nouvelles perspectives s’ouvrent pour la filière riz au Bénin. Les premiers bénéficiaires de ces  perspectives positives et heureuses, seront les villes de Glazoué et Malanville et les populations environnantes. En effet, d’après le Conseil des ministres du mercredi 11 novembre 2020, les rizeries de Malanville et Glazoué sont mises en concession. Désormais, la société Premium Rice Mills Industries limited en prend les rênes. Et devra y investir sur les dix prochaines années, 11,5 milliards de francs Cfa.  Elle investira également pour la gestion d’une chaîne de valeur complète et intégrée du riz, d’une capacité installée de 430.000 tonnes, ce qui impactera directement 650.000 producteurs et rapporter des revenus aux communautés à la base, à travers des centaines de coopératives de riziculteurs. 600 emplois directs et 3000 emplois indirects autour de Glazoué et Malanville sont attendus.  Par ailleurs, la société travaillera à labéliser le riz béninois et à lui assurer un emballage répondant aux normes en la matière. Par ailleurs,  ce plan produira un effet d’entraînement important sur la chaîne d’approvisionnement, la logistique, l’entreposage et d’autres industries auxiliaires, le tout axé sur la fourniture d’intrants agricoles, de matériels et outils, notamment les équipements de récolte et de conditionnement du riz paddy. Du coup la réalisation du projet, aura un important impact  social apporterait une bouffée d’oxygène. Ce  plan va servir de tremplin et de rampe de lancement à l’essor de la production agricole dans les localités concernées, avec un effet d’entraînement important sur la chaîne d’approvisionnement, la logistique, l’entreposage et d’autres industries auxiliaires. Ce qui est en  droite ligne avec la  politique du gouvernement dans le secteur agricole et plus particulièrement dans la valorisation de la production rizicole béninoise. C’est un début de solution à l’épineux problème de transformation des  produits agricoles et cette option relancerait les activités économiques dans les zones concernées, ce qui est également synonyme d’opportunités d’emplois. Il est à saluer  la rencontre et la convergence de deux visions pour cette filière car ce que porte le plan de la société Premium Rice Mills Industries limited épouse bien la vision du gouvernement. La société Premium Rice Mills Industries limited est donc un partenaire idéal. Le projet  redonnera,  du coup,  vie à un investissement infrastructurel qui peine à tenir la promesse des fleurs et qui, par la mise en œuvre de ce plan, pourra donner la pleine mesure de ses capacités.

 

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here