Mise en œuvre du projet Asphaltage à Cotonou:Tonato inaugure des infrastructures à l’Epp Gbéto-Sud

0
2379

Le ministre en charge du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato et son collègue des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, inaugurent ce mardi 29 octobre 2019, des infrastructures à l’Ecole primaire publique Gbéto-Sud à Cotonou.

Le projet Asphaltage, outre les aménagements et l’assainissement effectif des différentes villes, impacte également les lieux du savoir. C’est le cas de l’Ecole primaire publique Gbéto-Sud à Cotonou qui a été reconstruite grâce à ce projet phare du Programme d’actions du gouvernement. L’infrastructure scolaire sera inaugurée ce jour mardi 29 octobre 2019. La coupure du ruban symbolique sera faite par le ministre en charge du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato, et son collègue des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karim. D’un coût global de 255.000.000 de francs Cfa, l’ouvrage, de type rez-de-chaussée +un niveau remplace les modules de trois salles de classes des groupes pédagogiques C et D situés dans l’emprise de la rue 5.156 en cours d’aménagements par le projet Asphaltage. Le bâtiment comporte sept salles de classes, deux bureaux magasins avec chacun une salle d’eau pour les directeurs des deux groupes pédagogiques. D’une capacité d’accueil de 400 élèves, les salles de classes sont dotées de deux cent tables bancs, de sept (7) bureaux pour les enseignants à raison d’un bureau par salle de classe et deux bureaux directeurs. Le projet Asphaltage a également pris en compte à l’Epp Gbéto-Sud à Cotonou, la construction d’un bloc de latrines à huit compartiments dont six dédiés aux élèves et les deux autres réservés aux enseignants, la construction de mur de clôture, les aménagements extérieurs (réalisation de bacs à fleurs, fourniture et mise en œuvre de remblai en sable lagunaire, fourniture et pose de pavés décoratifs), la fourniture et la mise en place d’enseigne. Apprenants et responsables de l’Ecole primaire publique Gbéto-Sud à Cotonou peuvent désormais se réjouir de l’amélioration de leurs conditions de travail. En mettant en service cette infrastructure, le gouvernement apporte ainsi la solution au délabrement très prononcé des infrastructures scolaires, un des problèmes majeurs qui handicapent la scolarisation des enfants.

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here