Mise en place de la plateforme d’interopérabilité au Bénin:Des cadres de l’administration publique en formation

0
3518

L’Agence des services et systèmes d’information (Assi) organise depuis hier mardi 22 janvier 2019, une formation à l’endroit des cadres de l’administration publique, notamment les développeurs d’application. Cette formation qui se tient du 22 au 28 janvier 2019, au siège de l’Assi est assurée par une mission de eGouvernance academy. Elle s’inscrit dans le cadre du projet de mise en place de la plateforme d’interopérabilité.

Entre autres retombées de la visite officielle de la présidente de l’Estonie à Cotonou les 05 et 06 décembre 2018, il y a le projet de mise en place de la plateforme d’interopérabilité (X-Road). Pour la mise en œuvre effective de ce projet, l’Agence des services et systèmes d’information (Assi), en collaboration avec une mission de eGouvernance academy (Estonie), organise un atelier de formation du 22 au 28 janvier 2019, à l’endroit des cadres de l’administration publique. Cela, dans la perspective de la mise en place de la plateforme d’interopérabilité. Ensemble de technologies qui assure les échanges sécurisés des données entre différentes sources hétérogènes, ce projet permet d’éviter la redondance d’informations entre différentes sources. Selon Brice Hessou, chef projet à Assi, la plateforme d’interopérabilité n’est pas une super base de données. Cependant, elle constitue un ensemble de bases de données de systèmes d’information distribués. Le projet a pour objectif principal de mettre en place une plateforme d’interopérabilité gouvernementale pour les services en ligne basée sur le modèle estonien X-Road. Plus spécifiquement, il vise à assurer la préparation et le déploiement de l’interopérabilité gouvernementale, développer un cadre d’échange de données sécurisé basé sur le modèle estonien avec le logiciel  Uxp-Unifield eXchange platform.

Il vise également la mise en place d’un catalogue de solutions d’interopérabilité au Bénin et d’élaborer la structure organisationnelle, le cadre réglementaire, les directives, les procédures et les normes clés liées au système d’interopérabilité de l’administration en ligne au profit des différentes structures, ministères, agences et autres institutions. A en croire Brice Hessou, le projet se décline en deux phases. La première phase consiste à faire l’état des lieux de l’existant, à mettre en place les cadres juridiques, organisationnels, sémantiques et techniques et à développer la plateforme Uxp au niveau de cinq (05) structures pilotes.

La première phase de ce projet consiste également à former les administrateurs et les développeurs à l’utilisation de la plateforme, à mettre en place un prototype de portail public des citoyens et entreprises et à élaborer les documents de stratégie, de préparation et un plan d’action pour la mise en œuvre à grande échelle. La phase 2 est la phase de déploiement à grande échelle. Elle consiste à mettre en œuvre l’interopérabilité dans toute l’administration publique. La formation se déroule en plusieurs étapes. Outre la séance de travail entre l’Assi et la mission de eGouvernance academy, il est prévu la formation d’une vingtaine de développeurs d’application de l’administration publique la semaine prochaine.

 

Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here