Mise en service d’ouvrages électriques par le ministre Houssou:Agouna et Akoffodjoulé enfin électrifiés

0
4017

Le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, a entrepris, depuis hier mercredi 30 janvier 2019, une tournée dans différentes localités du pays. La première étape de ce périple l’a conduit au village d’Agouna dans la Commune de Djidja et celui d’Akoffodjoulé à Dassa-Zoumè, où il a mis en service des ouvrages d’électrification.

Les villages d’Agouna et d’Akoffodjoulé, respectivement dans les départements du Zou et des Collines, jouissent désormais des délices de la lumière électrique. Cela grâce au président Patrice Talon qui a instruit son ministre de l’Energie à cette fin.  Les travaux étant achevés, Dona Jean-Claude Houssou est allé mettre en service ces ouvrages. A Agouna, c’est un réseau électrique de plus de 1300 km qui a été installé. Au total, dix lampadaires permettent désormais aux populations de cette localité enclavée de jouir du privilège de la lumière. Cela, grâce au président Patrice Talon et son bras technique, le ministre Dona Jean-Claude Houssou. Avec la vision éclairée du Chef de l’Etat, il est prévu la densification de ce réseau avec un complément de dix lampadaires. Mieux, pour favoriser un accès à l’électricité à tous, le Numéro 1 du Bénin a fixé l’abonnement à un prix promotionnel de 90000 francs Cfa au lieu de 180000 francs Cfa.

Au comble de la joie, le maire de Djidja a indiqué que c’est le jour qui vient de se lever enfin sur Agouna. « Je m’associe pleinement à la joie de la population d’Agouna pour exhorter le ministre Dona Jean-Claude Houssou à transmettre au Chef de l’Etat l’expression de notre profonde reconnaissance», a-t-il fait savoir. Il a, par la suite, souhaité que d’autres arrondissements de sa Commune bénéficient de ce projet, notamment Setto. Natif de la localité, le directeur de cabinet du ministre du Plan et du développement a aussi dit toute sa joie. « Je suis le plus heureux. Il y a deux ans et demi, les jeunes d’Agouna m’ont dit que notre village est oublié. Agouna n’a pas d’électricité. Je leur ai dit, vous aurez l’électricité parce que nous avons à la tête du ministère de l’Energie un vrai professionnel qui a fait ses preuves ailleurs. Aujourd’hui, nous avons la lumière », s’est réjoui Ruffino d’Almeida.

 

Emplois et sécurité garantis

 

Le ministre de l’Energie, ayant posé l’acte historique, a fait savoir que l’infrastructure va mettre fin à l’insécurité. Outre cela, ce seront les activités génératrices de revenus qui seront boostées. « Je suis tailleur, menuisier, coiffeur, soudeur. Je vais, grâce à cette infrastructure, améliorer mon rendement pour le bien-être de tous. Ce seront aussi nos enfants qui étudient qui seront protégés des effets néfastes des lampions », a-t-il insisté. Dona Jean-Claude Houssou a aussi mis l’accent sur la nécessité pour les populations de veiller sur l’ouvrage. « Je voudrais que chacun de nous prenne conscience que ces infrastructures doivent être protégées afin d’en bénéficier le plus longtemps possible. Ces infrastructures étant mieux protégées, ça peut motiver le Chef de l’Etat à en faire plus », a-t-il déclaré avant de prendre congé de ses hôtes. Destination, le village d’Akoffodjoulé dans la Commune de Dassa-Zoumè pour, cette fois-ci, mettre en service une Centrale solaire d’un coût de près de 400 millions de francs Cfa. Lorsque la lumière a jailli, les populations n’ont pu contenir leurs joies de bénéficier, elles aussi, de cet intrant majeur qu’est le courant électrique. « Un branchement à titre promotionnel est lancé avec juste 50000 francs Cfa pour les ménages », leur a annoncé le Directeur général de l’Aberme, Francis Tchrèkpo. Au nom des populations, le député Jean-Eudes Okoundé a dit toute sa gratitude au Chef de l’Etat pour avoir transformé en acte concret sa promesse de sortir ses compatriotes de l’obscurité. Le Numéro 1 de l’Energie au Bénin, quant à lui, a invité les bénéficiaires à faire un bon usage de l’ouvrage qui est mis à leur disposition afin d’en tirer grand profit le plus longtemps possible. Avec cette infrastructure, a-t-il dit, vous pourrez mener vos activités génératrices de revenus aisément. Mieux, la lumière qui est effective met fin au problème d’insécurité dans cette région du pays. Le jeudi 30 janvier 2019, cap a été mis sur Parakou où l’autorité a mis en service la Centrale électrique de Wartsila entièrement réhabilitée par le gouvernement du Nouveau départ.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here