Mobilisation des ressources propres à Karimama:L’Île aux oiseaux ouverte aux bouviers transhumants

0
1169

Confrontées aux nombreux défis du développement, les autorités de la Commune de Karimama, dans le département de l’Alibori, ont estimé qu’il  faut valoriser le potentiel économique du milieu. C’est donc dans cette démarche que s’inscrit l’ouverture de l’Île aux oiseaux aux bouviers transhumants. Présidé par le deuxième adjoint au maire, Amadou Bonkanon, cet évènement a eu lieu,  le jeudi 28 mars 2019 en présence des la population, des élus communaux et locaux et des représentants des bouviers. A en croire l’autorité communale,cette ouverture de l’Île aux oiseaux dans la commune de Karimama aux bouviers transhumants nationaux et étrangers, pour le pâturage qui se tient chaque année, a pour objectif d’amélioration les ressources propres de la Commune. Cette année, a précisé,  Amadou Bonkanon sa Commune attend des milliers de troupeaux dans le cadre de cette opération, puisqu’avec le payement des Taxes de développement local (Tdl), sa Commune pourra mobiliser assez de ressources. « Un bouvier local paye 10.000F Cfa par troupeaux et un étranger paye 20.000 », a laissé entendre l’autorité. Satisfaits de cette démarche des autorités, les bouviers ont remercié le maire et son équipe  pour le lancement de cette opération qui, selon eux,  permettra aux bovins et  aux caprins de se nourrir d’herbes fraîches  en cette période de soudure.

Z .T

(Br Borgou-Alibori)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here