Modification du Code électoral:La question des 10% de suffrages exprimés divise les députés

0
1267

Les commissaires de la commission des lois sont à couteaux tirés sur un point crucial à introduire dans la loi portant Code électoral en République du Bénin. Il s’agit de l’introduction des 10% des suffrages exprimés au plan national pour être élus conseillers municipaux, communaux et locaux aux prochaines élections de 2020. Le rapport préétabli à soumettre à la plénière divise donc les députés, notamment ceux du groupe parlementaire Bloc républicain (Br) qui soutiennent mordicus qu’il s’agit des élections qui touchent directement la base et qu’il serait anormal qu’on applique une telle disposition. Par contre, ceux de l’Union progressiste qualifient cette disposition de novatrice. Ainsi, la plénière souveraine sera le juge arbitre qui décidera du sort final à retenir au cours de la séance plénière de ce mercredi 13 novembre 2019 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo sous la direction du président Louis Vlavonou.

 

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-

Plateau)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here