Mono:Benjamin Hounkpatin apprécie la qualité des soins offerts aux populations

0
804

Le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin,a procédé jeudi 22 octobre 2020, à la visite des infrastructures sanitaires du département du Mono. Cette descente a permis à l’autorité d’apprécier la qualité des soins offerts aux populations mais aussi explorer les possibilités d’implantation de nouvelles infrastructures sanitaires dans le département.

Après la visite du chantier de construction de l’hôpital de zone de Savè, le ministre de la Santé a mis le cap sur Dassa-Zoumè et dans le département du Mono où il a visité plusieurs formations sanitaires. L’objectif de cette descente qui s’inscrit dans ses visites de routine, est d’apprécier les besoins de construction en infrastructures sanitaires et en équipements ainsi que le niveau d’octroi des soins aux populations. Dans le département du Mono, le ministre a visité plusieurs localités des Communes de Lokossa, d’Athiémé et périphérie où il a pu cerner les défis urgents à relever. A chaque étape, il s’est offert l’occasion d’échanger directement avec les élus communaux et locaux mais aussi avec les populations des difficultés rencontrées dans l’accès aux soins.  La descente a été également une opportunité pour visiter les sites affectés à la construction de nouvelles infrastructures sanitaires dans le département.

 

Un vaste plan de modernisation en cours

 

La modernisation du secteur sanitaire aborde une étape décisive de sa mise en œuvre. Cette visite du ministre de la Santé donne les prémices d’un ambitieux projet d’envergure qui permettra in fine de construire des infrastructures modernes et viables sur toute l’étendue du territoire national. Sans bruit, le gouvernement déroule son plan de modernisation en accordant une importante part à la qualité des équipements mais aussi des ressources humaines appelées à servir dans ces formations. Au nombre des grandes actions menées en termes de modernisation du secteur on peut citer entre autres, le lancement des travaux du Chu de référence d’Abomey-Calavi, la mise en service de l’hôpital de zone d’Allada, la mise en service imminente de l’hôpital de zone de Savè et la finalisation des études architecturales pour l’hôpital de zone d’Adjarra, Akpro-Missérété et Avrankou, Adjohoun, Bonou, Dangbo et Zogbodomey, Bohicon et Zakpota et l’hôpital de référence de Ouidah. « Les populations doivent croire à la parole du gouvernement. Lorsque le gouvernement dit, il le fait », a laissé entendre le ministre de la Santé.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here