Naufrage sur le fleuve Niger:Karimama pleure des disparus

0
3976

Une barque motorisée à bord de laquelle se trouvaient une centaine de personnes a chaviré sur le fleuve Niger hier mercredi 13 février 2019. Alors qu’ils ont quitté le village de Goroubéri dans la Commune de Karimama, ces passagers, tous des commerçants, ont embarqué pour le marché Ouna au Niger. Sur le trajet, à quelques kilomètres de Karimama, la barque motorisée de fabrication artisanale a commencé par tanguer. Le conducteur, malgré les manœuvres de sauvetage, n’a pu maîtriser l’engin qui a longtemps vacillé sous l’effet du courant d’eau. Au beau milieu du fleuve, la barque qui n’en pouvait plus, sous le poids de sa cargaison, a dû chavirer. Plus de soixante personnes ont échappé à la mort. Pendant ce temps, l’on déplore la disparition d’une cinquantaine de personnes. Les dernières nouvelles ne situent pas encore sur les victimes. Il est quasiment impossible de donner des chiffres exacts en ce qui concerne le bilan de ce drame. Mais ce qu’il faut retenir est que les marins, les pêcheurs et les autorités sont à pied d’œuvre pour repêcher les corps des victimes. En attendant d’élucider les causes du drame qui a frappé de plein fouet le village de Goroubéri, certaines langues estiment que la surcharge et la vétusté de la barque seraient à l’origine du drame.

 

Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here