Navires en rade de Cotonou:De nouvelles mesures pour sécuriser les côtes béninoises

0
990

Le gouvernement a adopté une mesure urgente en attendant la grande artillerie qu’elle prépare pour prévenir et contrer les actes de menace au niveau des côtes du Bénin. La décision a été prise au cours du Conseil des ministres d’hier mercredi 06 novembre 2019.

En effet, au cours de sa réunion hebdomadaire hier, le Conseil a adopté le décret portant renforcement des mesures de protection, de sécurité et de sûreté des navires en rade de Cotonou. Selon ce décret, « tout navire de commerce, quelle que soit sa nationalité, au mouillage dans les espaces maritimes sous souveraineté de l’Etat béninois, et plus particulièrement en zone d’attente du port de Cotonou, avec l’accord du capitaine, doit accueillir à son bord une équipe de protection armée à charge de la République du Bénin ». Face à la menace, le gouvernement a pris cette mesure urgente pour renforcer le contrôle au niveau des côtes béninoises. Assez promptement et efficacement, le chef de l’Etat et son équipe répondent à la menace en renforçant le dispositif de contrôle. Cette mesure n’est qu’une réponse provisoire et prépare une autre assez forte qui mettra définitivement fin aux assauts des vils individus au niveau des côtes béninoises. En effet, en sa séance du 10 avril 2019, le Conseil des ministres a retenu la société norvégienne Vissim A.S, en raison de son expérience, pour fournir des solutions de pointe au Bénin dans le cadre de la protection de sa façade maritime et de certains de ses postes frontaliers terrestres. En attendant donc la mise en place des solutions pour lesquelles cette société norvégienne avec des références avérées a été sollicitée, il s’est révélé indispensable de renforcer la protection des navires mouillant dans les eaux, pour les préserver des actes de piraterie. L’Etat béninois n’a été ni laxiste et n’a pas négligé le fléau, mais œuvre pour une solution efficace et durable. Egalement, les forces navales ont les compétences et le dispositif nécessaire pour accomplir efficacement cette nouvelle mission. Il faut saluer cette méthode du gouvernement qui consiste à travailler pour le long terme tout en trouvant les solutions palliatives ou d’urgence pour répondre aux préoccupations de l’heure.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here