Non-fermeture des écoles pour éviter la propagation du Covid-19 :Le ministre Hounkpatin justifie la décision gouvernementale

0
1145

Le Conseil extraordinaire des ministres du 17 mars 2020 dont les travaux ont été exclusivement consacrés aux nouvelles mesures à prendre en vue d’éviter la propagation de la pandémie du Covid-19 au Bénin a pris d’importantes mesures. Aussitôt rendues publiques, les décisions ont suscité assez de polémiques. Pour certains Béninois, le gouvernement aurait pu prendre des mesures plus radicales comme la fermeture des écoles et des frontières terrestres.

Au cours de la conférence de presse qu’il a animée hier mercredi 18 mars 2020 sur le 2ème cas confirmé du Covid-19, le ministre de la Santé a expliqué la dynamique du président Patrice Talon et son gouvernement. Selon Benjamin Hounkpatin, « la propagation du Covid-19 part des personnes adultes ». Dans ce cas, ce que le Bénin doit faire au niveau des écoles, souligne le patron de la Santé au Bénin, « c’est de veiller à ce que les règles d’hygiène notamment le lavage systématique des mains à l’eau et au savon soient respectées ». A cet effet, a-t-il fait remarquer, des instructions ont été données aux Ministères en charge de l’éducation pour que devant les salles de classe, des dispositifs de lavage de mains puissent être installés et que les apprenants puissent se laver les mains en arrivant à l’école, aux heures de pause et à la sortie avant de regagner leurs domiciles respectifs. Au regard desdites instructions, le ministre a apaisé les parents d’élèves qui s’inquiètent pour leurs progénitures. « Le gouvernement est là pour protéger toute la population », a-t-il rassuré. Il dira par la suite que « les mesures prises le 17 mars 2020 l’ont été en mesurant tous les paramètres nécessaires afin que la population ne soit pas exposée ». Pour finir, Benjamin Hounkpatin a exhorté les directeurs d’école, les associations de parents d’élève et les agents de santé de chaque zone sanitaire à veiller à ce qu’il y ait des dispositifs de lavage de mains devant chaque classe afin que les élèves puissent s’adonner à ce geste salvateur ».

 

Serge Adanlao

Les rassemblements de plus de 50 personnes interdits à l’Uac

L’Université d’Abomey-Calavi prend également ses mesures pour limiter la propagation du Coronavirus dans l’enceinte universitaire et au Bénin. A cet effet, le recteur de l’Université, Maxime da Cruz, a interdit tous les rassemblements de plus de cinquante personnes sur les différents campus de l’Université d’Abomey-Calavi et ce, jusqu’à nouvel ordre.

 

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here