Non-respect des gestes barrières contre le Covid-19:« Le Bénin risque un pic de 577 cas confirmés au début octobre », informe Glèlè Kakaï

0
1245

Le Bénin se retrouvera probablement début octobre, à 577 cas confirmés en une seule journée, si les mesures barrières établies depuis le 02 mai sont maintenues dans le temps. C’est ce qu’a déclaré le professeur Romain Glèlè Kakaï, directeur du Laboratoire de biomathématiques et d’estimations forestières (Labef), durant l’étude portant sur la « modélisation mathématique du Covid-19 au Bénin : impact des mesures préventives et de contrôle et simulation de différents scénarios de gestion ». Le professeur a expliqué que la dynamique normale d’une pandémie montre une tendance croissante du nombre de nouveaux cas jusqu’à un nombre maximum en une journée avant de décroître. Ces résultats ont été rendus publics au cours de la séance spéciale organisée par l’Académie nationale des Sciences, arts et lettres du Bénin (Ansalb) vendredi 26 juin 2020 à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Romain Glèlè Kakaï a insisté sur le fait que les gestes barrières élaborés par le gouvernement pour la lutte contre la propagation du Coronavirus, aident à limiter le nombre de cas confirmés. En effet, selon le professeur, le taux de reproduction de contrôle de la Covid-19 au Bénin est estimé à Rc=1,4, c’est-à-dire que deux (02) personnes infectées contaminent environ trois (03) personnes saines. L’introduction des tests Pcr systématiques sur des groupes ciblés à partir du 03 mai 2020, qui influent sur la dynamique de la pandémie. Ainsi, le professeur a indiqué qu’une modélisation de la propagation de la Covid-19 prenant en compte le rythme de réalisation de ces tests Pcr devrait aider à mieux comprendre la dynamique actuelle de la pandémie et estimer à nouveau le pic de contamination. Cette étude est en cours au Laboratoire de biomathématiques et d’estimations forestières.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here