Non-respect des mesures barrières contre le Covid-19:Nécessité pour la Police d’intensifier les opérations de contrôle

0
609

L’évolution vertigineuse du nombre de cas testés positifs au Coronavirus au Bénin inquiète de plus en plus. Une situation qui interpelle et population et forces de sécurité pour le respect des mesures barrières.

2145 cas confirmés, 1738 guéries pour 40 décès. C’est le tableau que présente la situation épidémiologique au Bénin, à la date du 24 août 2020. Loin de rassurer, le regain soudain de cette pandémie pose la problématique du respect des consignes officielles pour la prévention du Covid-19. En effet, la population banalise de plus en plus le virus au point de revenir aux vieilles habitudes. Elle a commencé à ne plus respecter les mesures barrières. Dans les rues de Cotonou et de l’ancien cordon sanitaire, les citoyens négligent le port de bavettes. Les conducteurs de taxis motos prennent plus de deux passagers la fois. Les transports en commun dépassent le nombre de passagers exigé. Des regroupements de plus de 50 personnes continuent d’être observés sur l’ensemble du territoire national. La conséquence de ces actes si la Police républicaine ne généralise pas la répression dans tout le pays comme c’est le cas dans le Mono et à Porto-Novo, le Bénin risque de connaître un nouveau pic et annihiler les efforts fournis par le gouvernement et les acteurs sanitaires en riposte à la crise sanitaire. Dans les départements du Mono et de l’Ouémé, les édiles de villes ont pris des arrêtés interdisant les manifestations festives dans leurs Communes respectives. Les forces de sécurité et de défense doivent impérativement veiller à l’obéissance aux prescriptions qui sont faites en matière de gestes barrières. Le respect de la distanciation, le port systématique de masque qui est un élément majeur, fondamental, le lavage systématique des mains, etc. C’est de cela qu’il s’agit. Lorsque ces consignes sont respectées, le Bénin finira avec le pic.

 

Odi i. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here